Faisant partie de la famille des urticacées, l’urtica dioica ou l’ortie est une plante à fleurs riche en vertus. Ses bienfaits et notamment les bienfaits de la tisane d’ortie sont connus depuis la nuit des temps. Les herboristes nous la recommandent !

Pourquoi l’ortie ? Quelles parties de l’ortie ?

Les amateurs de tisanes ont souvent des préférences. Si cela peut être étrange de boire une tisane d’ortie, l’expérience ne peut être que positive. Les bienfaits de la tisane d’ortie sur la santé font qu’on l’adopte rapidement. D’abord, il faut savoir que l’ortie entière regorge de vertus dont on peut profiter au quotidien. L’ortie entière est utilisée par les herboristes et les adeptes de la médecine naturelle au quotidien.

Des fleurs à la racine, en passant par les tiges, les semences et les feuilles, rien n’est à jeter. Chaque partie de la plante dispose de vertus médicinales. Calcium, fer, silicium, magnésium, manganèse, chlore, potassium, zinc, soufre, on retrouvera tout cela dans la partie aérienne de la plante. Pour faire la tisane d’ortie, c’est surtout des feuilles et des tiges dont on a besoin. Certains font aussi leur breuvage en utilisant les feuilles. On le trouvera chez les herboristes le plus souvent. Que ce soit de l’ortie fraîche ou séchée, il faut retenir que la quantité idéale est d’une cuillère à soupe pour 10 cl d’eau. Bien sûr, il faut utiliser de l’eau chaude comme pour toute autre tisane.

Les bienfaits de la tisane d’ortie contre les maux du quotidien

Il est difficile de se douter que l’ortie peut avoir tant de vertus. C’est pourtant le cas. Voyons quelques maux les plus fréquents qui peuvent être soulagés par cette potion.

Contre les allergies

Si l’ortie dans son état naturel peut stimuler une réaction allergique à cause de ses poils fins, sa tisane l’apaise. Une tisane d’ortie soulage les réactions inflammatoires causées par les allergies saisonnières. On l’utilise pour soulager le rhume des foins dans les remèdes de grands-mères.

L’ortie stimule également les lymphocytes T du système immunitaire. Il aide donc à combattre les infections.

Contre les douleurs musculaires et articulaires

Cette plante dispose de propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. On découvre souvent les bienfaits de la tisane d’ortie en l’utilisant pour soigner l’arthrite aiguë accompagnée d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. S’il ne peut pas remplacer le médicament, il peut augmenter son efficacité. La tisane serait également en mesure de soulager les symptômes de l’arthrose.

Pour prévenir l’anémie et stimuler la santé cardiaque

On trouve dans l’ortie un concentré de vitamine C et de fer. Ils agissent comme stimulateurs de la production de globules rouges. On y trouvera également du bêta-carotène, un maximum de caroténoïdes, vitamines et minéraux. Ce sont des protecteurs cardiaques très puissants. Ensuite, il y a les flavonoïdes quercétines et kaempférol qui réduisent le risque de maladie cardiovasculaire en baissant la tension artérielle. Le fer et le potassium aident à détendre les vaisseaux sanguins pour une circulation sanguine saine.

Les bienfaits de la tisane d’ortie pour les os

Le calcium, le magnésium et le fer qui renforcent les os, la tisane d’ortie en dispose à haute concentration. Viennent s’ajouter à cela les vitamines D et K. L’absorption du calcium par les os est optimisée par le magnésium. Ce dernier permet aussi de lutter contre l’ostéoporose. La perte osseuse est aussi liée à la carence en fer.

Pour améliorer la santé des voies urinaires, de la prostate et des reins

Il faut rappeler que les orties sont diurétiques. On utilise des extraits de la plante pour traiter les symptômes urinaires de la prostate élargie. Elles aident pour une miction plus saine tout en contrant les infections des voies urinaires. En réduisant l’accumulation d’oxalate de calcium dans les reins, il réduit le risque de calcul rénal.

Comment utiliser la tisane de l’ortie ? 

Il existe une posologie bien définie qu’il urge de respecter afin de bénéficier de l’efficacité de la tisane de l’ortie. En infusion, pour 3 cuillères à soupe de feuilles séchées, faites bouillir 50 ml d’eau. Ensuite, laissez bouillir les feuilles pendant 10 minutes et buvez 4 à 6 tasses par jour. En jus frais, il est recommandé d’en prendre deux centilitres, 2 fois en une journée. 

En décoction par contre, il est conseillé de prendre une cuillerée à soupe de feuilles pour 25 cl d’eau froide. Faites bouillir l’eau et la plante pendant environ 2 minutes. Laissez ensuite bien infuser durant 10 minutes puis filtrez. Vous pouvez donc boire 2 à 4 tasses par jour durant trois semaines en un mois. 

L’ortie peut être utilisée en cas de stress chronique. Lorsque vous êtes stressé, vous puisez souvent vos réserves en minéraux. L’ortie consommée pendant cette période peut vous aider à combler les fuites et assurer le bon fonctionnement et la stabilité du système nerveux. 

L’usage de l’ortie est formellement déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants de moins douze ans. Aussi, en cas d’œdème ou de cancer de la prostate, son usage est contre-indiqué. Vous pouvez utiliser les racines pour atténuer les douleurs liées à la prostate. Prenez donc des conseils auprès de votre médecin pour un suivi médical. Il existe des effets secondaires liés à l’ortie. Cependant, il faut noter que ces effets secondaires ne sont vraiment pas fréquents. On note par exemple les nausées, la diarrhée, les troubles d’érection, etc.

Voir nos conseils sur comment traiter la piqûre d’ortie.