L’huile de CBD peut-elle soulager la douleur ?

Très en vogue outre-Atlantique, l’huile de cannabidiol séduit de plus en plus les consommateurs européens. En dehors des utilisations récréatives, le cannabidiol semble bien avoir des vertus thérapeutiques. Zoom sur l’huile de CBD dans le traitement de la douleur.

Qu’est-ce que l’huile de CBD ?

Le cannabidiol (ou CBD) est une des substances actives du cannabis. Il est particulièrement présent dans les graines et représente environ 0,1 à 2,9 % de la matière sèche globale de la plante. Il est extrait sous forme d’huile. L’huile de cannabidiol est utilisée pour soulager des maux divers et variés. Aujourd’hui, elle est remise au goût du jour dans le traitement contre la douleur.

Comment l’huile de CBD agit-elle sur la douleur ?

Le corps humain est pourvu de récepteurs endocannabinoïdes appelés CB1 et CB2. Ces récepteurs sont la cible des cannabinoïdes, dont le CBD. En temps normal, ces récepteurs contrôlent le fonctionnement du système nerveux central. Le récepteur CB1 maîtrise les activités cognitives de l’organisme tandis que le CB2 canalise la réponse du corps à l’inflammation et à la douleur. Dès lors, lorsque du CBD circule dans l’organisme, il se pose sur ces récepteurs et permet de contrôler la douleur.

Dans quelles pathologies l’huile de CBD est-elle utile pour soulager la douleur ?

L’huile de cannabidiol est étudiée pour réguler la douleur dans de nombreuses pathologies. Selon les données observationnelles actuellement accessibles, elle aurait un rôle intéressant pour soulager les douleurs arthritiques, la sclérose en plaques et certaines douleurs chroniques.

Huile de cannabidiol et arthrite

L’arthrite est une maladie inflammatoire des articulations. Elle cause des douleurs, mais également de l’invalidation pour les personnes affectées. Au fil du temps, les douleurs s’aggravent et bloquent parfois les mouvements.

À l’heure actuelle, les médicaments généralement prescrits sont des anti-inflammatoires du type glucocorticoïdes. Souvent efficaces contre la douleur, ils ont néanmoins d’importants effets secondaires en favorisant l’apparition de foyers infectieux et en réduisant l’immunité de l’organisme.

Cependant, la donne pourrait changer. Depuis la publication d’une étude dans l’European Journal of Pain, le monde médical s’intéresse au CBD pour traiter les douleurs de l’arthrite. L’étude révèle en effet que l’huile de cannabidiol peut réduire la douleur due à l’arthrite sans provoquer les effets secondaires tant redoutés des traitements actuels. De plus, elle génère des effets antidépressifs très utiles chez les malades dont la qualité de vie est très impactée.

Huile de cannabidiol et sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie neurologique chronique. De type auto-immune, elle affecte le système nerveux et provoque des douleurs et des spasmes. À l’heure actuelle, aucun traitement ne parvient vraiment à maîtriser ou soulager cette maladie.

Une enquête de la Société Nationale de Sclérose en Plaques apporte cependant un peu d’espoir aux malades. En effet, elle révèle que l’huile de CBD réduit la fatigue, la douleur, les spasmes, l’inflammation et la dépression chez les patients atteints par la sclérose en plaques.

Huile de cannabidiol et douleurs chroniques

L’huile de cannabidiol offre aussi une piste thérapeutique pour certains patients souffrant de douleurs chroniques. La fibromyalgie notamment, qui répond très peu aux thérapeutiques actuelles pourrait bénéficier de ses vertus. La migraine également fait partie des pathologies qui pourraient trouver une issue favorable avec le CBD.

Quelles sont les autres applications thérapeutiques de l’huile de CBD ?

Si l’huile de cannabidiol intéresse la science pour le traitement des douleurs, elle pourrait aussi offrir une nouvelle ressource dans d’autres affections. Dans l’excellent article « Cannabidiol as a Treatment for Seizures, Convulsions and Epilepsy » (publié au sein de l’ouvrage Cannabis sativa L. Botany and Biotechnology, Springer International Publishing, 2017), le spécialiste Brian F. Thomas évoque des utilisations possibles du CBD dans le cadre du traitement de l’épilepsie, de la dystonie, de l’autisme ou encore de la schizophrénie. Les troubles de l’endométriose répondent aussi aux critères d’action du CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *