Face au stress, au surmenage et au manque de sommeil, la sensation d’épuisement augmente progressivement et peut avoir un impact sur la santé générale. Bien souvent négligée, la fatigue nerveuse doit être prise au sérieux pour empêcher son évolution vers un état de fatigue chronique. Il est donc indispensable d’identifier les symptômes pour réagir rapidement et limiter les conséquences de l’épuisement sur l’organisme.

Quels sont les signes de la fatigue nerveuse ?

La fatigue nerveuse se caractérise par un état d’épuisement qui persiste même après une nuit de sommeil. À la différence de la fatigue physique qui réduit l’énergie physique et affecte les muscles, cet état affecte principalement les facultés mentales et intellectuelles de la personne. La difficulté à se concentrer fait partie des symptômes de la fatigue nerveuse, de même que la baisse d’attention. En effet, l’on est vite sujet à un manque de vigilance, ce qui augmente les risques d’accident dans la vie quotidienne, surtout au volant ou au travail. Les signes de fatigue nerveuse comprennent aussi la somnolence, comme si les capacités intellectuelles fonctionnaient au ralenti.

La fatigue « normale » diminue habituellement après un sommeil réparateur, mais la fatigue nerveuse a tendance à se prolonger sur une durée plus ou moins longue. Un individu touché par cette « maladie » contrôle moins bien ses ressentis, exacerbant les émotions négatives. Outre l’état psychique, la fatigue nerveuse a un impact sur la santé en général, causant entre autres des maux de tête, des troubles digestifs, des difficultés à trouver le sommeil, ainsi qu’une perte d’appétit. Si cet état persiste, la fatigue nerveuse peut conduire à une fatigue chronique, voire une dépression. Il est donc nécessaire d’écouter les signaux que renvoie son corps et de faire appel à un médecin si les symptômes se manifestent et durent.

Les différents facteurs responsables de la fatigue nerveuse

Lorsque la sensation d’épuisement persiste sans même avoir fourni d’effort physique ou mental intense particulier, il peut s’agir de la fatigue nerveuse. Si cet état possède plusieurs origines, l’une des causes fréquentes reste le stress. La pression exercée dans la sphère professionnelle est souvent responsable du stress qui perturbe le cycle du sommeil. Les responsabilités liées au travail, ainsi qu’un emploi du temps surchargé peuvent conduire au surmenage, ayant tendance à épuiser mentalement. Le stress accumulé empêche en conséquence d’avoir un sommeil réparateur et de récupérer de l’énergie le lendemain.

Dans certains cas, la sphère familiale est aussi source de pression et de stress qui agissent sur les fonctions mentales. Les conflits entre les membres d’une famille sont un facteur non négligeable de fatigue nerveuse, pouvant exacerber le sentiment de tristesse. Une charge mentale importante en lien avec le travail, la famille, l’environnement et autres problèmes du quotidien entraîne aussi l’accumulation de stress. L’apparition de la fatigue nerveuse engendre une réaction en chaîne qui atteint aussi bien les fonctions physiques que psychiques, provoquant une baisse de la morale, une perte d’appétit, la prise de poids ou au contraire une perte de poids importante, mais inexpliquée. Il faut alors agir rapidement et adopter les bonnes habitudes pour limiter les méfaits de la fatigue nerveuse sur le corps.

Les solutions pour prévenir la fatigue nerveuse

Face aux tracas du quotidien qui peuvent être à l’origine de la fatigue nerveuse, le repos reste fortement recommandé pour aider l’organisme à récupérer de l’énergie. Que ce soit au bureau, ou lorsque vous devez conduire longtemps, vous devez faire régulièrement des pauses pour oxygéner le cerveau et éviter la surcharge mentale. L’hygiène de vie joue également un rôle majeur dans la prévention de la fatigue nerveuse. Pour réduire les sensations d’épuisement au réveil, il est important de retrouver un cycle de sommeil réparateur en mettant en place les bonnes habitudes. Dormez au moins 8 heures par nuit, à des heures régulières. En cas d’insomnie, la méditation et les exercices de respirations profondes peuvent vous aider à vous relaxer et favoriser l’endormissement. L’exposition régulière aux appareils électroniques comme les tablettes, les téléphones portables et la télévision peut également avoir un impact négatif sur le système nerveux et la santé en général. Il est conseillé de limiter leur utilisation pour réduire les risques de fatigue nerveuse, surtout avant de se coucher. La pratique d’une activité physique est quant à elle vivement recommandée pour permettre au corps de s’oxygéner et d’éliminer les toxines accumulées au quotidien.