Les bienfaits de l’huile de coton sur la santé

Le coton est l’un des nombreux produits cultivés aux États-Unis. Les graines de coton représentent environ 60% du poids récolté dans un champ de coton. La forme de l’huile de coton est un ingrédient commun dans de nombreux aliments transformés et aliments pour animaux. Mais que vaut vraiment cette huile ? Quels sont les effets de celle-ci sur votre santé ? Nous allons tenter d’en savoir plus à travers cet article…

Qu’est-ce que l’huile de coton?

L’huile de coton est l’une des huiles végétales les plus utilisées aux États-Unis. Surnommée « l’huile végétale originale des États-Unis », elle fait partie du régime alimentaire américain depuis les années 1800 et est depuis très demandée par les consommateurs. L’huile de graine de coton serait pauvre en acides gras trans. Il en est de même pour le canola, le maïs, le carthame, le soja et le tournesol en ce qui concerne la composition en huile grasse non saturée.

Utilisations de l’huile de coton

Cette huile végétale est fréquemment utilisée pour la friture et la cuisson au four. En raison de son goût neutre, l’huile de coton est censée améliorer le goût naturel des aliments, contrairement à d’autres huiles.

C’est également un ingrédient populaire dans les margarines, les glaçages et les nappages fouettés, car elle contribue à la formation de bêta-prime, qui favorise la texture et l’apparence crémeuse des pâtes à tartiner et des produits similaires. L’huile de coton peut également s’ajouter aux salades.

Parmi les autres aliments transformés qui utilisent de l’huile de coton, on peut citer les frites, les produits de boulangerie, les céréales, la mayonnaise, les plats de type orientaux, ainsi que les aliments épicés.

Quels sont les avantages de l’huile de coton ?

Les avis de santé publique font valoir que l’huile de coton est une alternative «saine» aux huiles tropicales en raison de son taux élevé en graisses insaturées, qui, selon les conclusions, possède des propriétés hypocholestérolémiantes. Cette huile est également exempte de cholestérol et a de faibles niveaux de graisses saturées, qui sont tous deux promus par les médias comme les coupables de maladies cardiaques.

Outre cette action hypocholestérolémiante, l’huile de graine de coton, ainsi que l’huile d’amande et l’huile de germe de blé, ont des concentrations élevées en vitamine E. Des trois, l’huile de graine de coton est le choix le plus pratique en raison du prix élevé de l’huile d’amande et du germe de blé.

La vitamine E est un puissant antioxydant qui joue un rôle dans la prévention de maladies telles que la maladie d’Alzheimer, les maladies cardiovasculaires et le cancer de la prostate. On pense également que la vitamine E contribue à la longue durée de conservation de l’huile de graine de coton.

Une utilisation polyvalente

L’huile de coton est également utilisée dans les produits de soins personnels tels que le savon et les cosmétiques. D’ailleurs, le savon produit avec de l’huile de coton s’est révélé adapté au lavage de la laine. L’huile de graines de coton est également ajoutée aux détergents à lessive, mais participe également à la création du caoutchouc, d’insecticides et d’explosifs.

L’huile de coton non raffinée était autrefois utilisée en médecine pour traiter les coliques chez les bébés. Cependant, il contenait une substance appelée gossypol, une substance toxique qui ne peut être métabolisée que par les vaches et d’autres animaux d’élevage.

Composition d’huile de coton

L’huile de graine de coton est principalement composée d’acides gras polyinsaturés (AGPI), l’acide linoléique constituant la majeure partie de sa teneur en AGPI11.

  • graisse saturée – 27 %
  • Acides gras monoinsaturés – 18 %
  • graisses polyinsaturées – 55 %

Les acides gras que l’on peut trouver dans l’huile de coton incluent l’acide palmitique, l’acide myristique, l’acide palmitoléique, l’acide stéarique, l’acide oléique, l’acide linoléique et l’acide linolénique.

Huile de coton et cancer

Il n’existe aucun lien scientifiquement validé entre la consommation d’huiles végétales et l’augmentation ou la diminution du risque de cancers. En revanche, comme la plupart des huiles, elle peut exercer une influence sur le surpoids, au même titre que les graisses animales. Les huiles, mêmes végétales, sont en effet composées à 100% de graisses qui, quelle que soit leur nature, restent les nutriments les plus caloriques. Et nous savons par contre que le surpoids et les risques de cancer sont liés.

Notre conseil : à consommer avec modération dans le cadre d’une utilisation dans l’alimentation.

Huile de coton vs huile de palme

L’huile de palme est une huile très bon marché. C’est pourquoi son utilisation massive fait polémique de nos jours.

Apports nutritionnels

Valeur nutritive
Pour 1 cuillère à soupe
Par portion% Valeur quotidienne*
Calories 120 
Calories de graisse 120 
14g de graisse totale 
Graisse Saturée 4g  16%
Graisse polyinsaturée 7g 
Gras monoinsaturés 2g    
Cholestérol 0 mg0%
Sodium   0 mg0%
Potassium 0 mg0%
Glucides 0g0%
Fibre Alimentaire 0g0%
Sucre 0g 
Protéines 0g 
Vitamine A 0% · Vitamine C 0%
Calcium 0% · Fer 0%
* Basé sur un régime de 2000 calories

Huile de coton et bienfaits pour la peau

Dans le domaine de la cosmétique, l’huile végétale de coton bio est depuis longtemps reconnue pour les propriétés suivantes :

  • Elle est source de douceur et très agréable en laissant un aspect velouté et satiné à la surface de la peau.
  • Elle est assouplissante et régénérante c’est-à-dire qu’elle aide à la reconstitution du film hydrolipidique de la peau.
  • Avec un parfum très léger, elle s’intègre également dans vos cosmétiques de la maison sans influencer l’odeur finale de la composition.
  • Très fluide, elle possède un toucher sec et soyeux, nourrissant la peau sans sensation de film gras.

Elle donc parfaite pour les peaux sèches et sensibles. En préparation, elle agrémentera vos lotions nettoyantes ou laits démaquillants pour les soins du visage. Mais aussi les crèmes hydratantes pour les mains ou les autres parties du corps asséchées. Enfin, pour messieurs, elle pourra servir de soin apaisant en après-rasage.

Sans oublier sa capacité à réparer sa peau après une surexposition au soleil.

Huile de coton et allergie

Si vous avez une intolérance à une huile quelconque, veillez à prendre quelques précautions si vous goûtez pour la première fois ce type d’huile. En cas de maux d’estomac, douleurs intestinales, rougeurs cutanées ou réactions anormales, parlez-en à votre médecin.

Voir également mon article sur l’huile de bourrache.

Une pensée sur “Les bienfaits de l’huile de coton sur la santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *