L’organisme, pour son bon fonctionnement, a besoin de nutriments. La vitamine B12 encore appelée cobalamine est une molécule organique qui joue de multiples rôles dans l’organisme. Il est impossible à ce dernier de le synthétiser. Son apport doit être alors assurée via les aliments. Quel est spécifiquement le rôle de la vitamine B12 ? Dans quels types d’aliments en trouve-t-on et surtout quelle est la meilleure façon d’en consommer ? Nous répondons à ces questions en détail sur cette page.

La vitamine B12, qu’est-ce que c’est ?

La vitamine B12 est l’une des huit vitamines du complexe B. Elle est hydrosoluble (soluble dans l’eau) et riche en cobalt. Elle est d’ailleurs la seule vitamine qui en contient, ce qui lui vaut le nom de cobalamine.

Cette vitamine est synthétisée uniquement par les bactéries et levures se trouvant dans le système digestif des animaux. Elle n’est accessible que par les aliments et plus précisément via les produits animaux. Une fois consommée, elle est stockée par l’organisme, notamment dans le foie.

À quoi sert la cobalamine ?

La vitamine B12 joue plusieurs rôles essentiels dans l’organisme. Elle intervient dans :

  • le processus de multiplication cellulaire ;
  • la formation normale des érythrocytes (globules rouges) ;
  • le bon fonctionnement du système immunitaire 
  • la synthèse d’ADN ;
  • la synthèse d’acide gras ;
  • la synthèse de neuromédiateurs pour le bon fonctionnement du système nerveux ;

Pour assurer efficacement ces rôles, la cobalamine doit être consommée dans des doses précises.

  • Pour une enfant entre 6 mois et 10 ans, il faut 1,5 µg/jour ;
  • En ce qui concerne les adolescents entre 11 et 17 ans, une dose de 2, 5 µg/jour est requise ;
  • Les adultes de plus de 18 ans doivent consommer de façon journalière 4 µg/jour ;
  • Les femmes enceintes ont besoin de 4,5 µg/jour et les femmes allaitantes 5 µg/jour.

Dans quels aliments trouve-t-on la vitamine B12 ?

La vitamine B12 est disponible dans les produits carnés, laitiers et les poissons. Il s’agit entre autres :

  • De la viande ;
  • des abats (notamment le foie) ;
  • des poissons ;
  • des œufs ;
  • du lait et autres produits laitiers (fromage, yaourt).

Cette disponibilité de la vitamine B12, uniquement dans les produits d’origine animale, pose un problème pour les végétaliens et les végans. Les végans et végétaliens doivent prendre des compléments alimentaires contenant de la vitamine B12 non synthétique. Les végétariens, quant à eux, peuvent consommer la cobalamine via les œufs et les produits laitiers. 

Comment se caractérise le déficit en vitamine B12 ?

Le déficit en vitamine B12 se caractérise par une anémie causée par une faible quantité de globules rouges. Ces derniers ayant un rôle de transport d’oxygène vers les tissus et organes, n’assurent plus correctement leur rôle.

Il s’en suit des troubles liés à la mauvaise oxygénation dans l’organisme tels que la fatigue, les troubles de l’humeur, de la concentration et de la mémoire.

Dans ces cas de figure, le médecin prescrit un traitement pour lutter contre l’anémie et un supplément en vitamine B12. Le patient doit veiller à consommer également plus d’aliments sources de vitamine B12.

Vous savez maintenant l’essentiel sur la vitamine B12. Vous pourriez être plus à l’écoute de votre corps et vous rendre dès que possible chez le médecin à l’apparition de certains troubles.