L’oxymètre de pouls est aujourd’hui un outil médical indispensable au quotidien pour mieux connaître son état de santé. Encore appelé saturomètre, ce dispositif médical permet de contrôler le taux d’oxygène qui circule dans votre sang. Découvrez ici 3 choses à savoir sur l’oxymètre de pouls.

L’oxymètre de pouls, un dispositif pour mesurer son taux d’oxygène au quotidien

Le saturomètre est un appareil qui sert à contrôler la saturation en oxygène de l’hémoglobine. Très souvent utilisé dans les hôpitaux et dans les cabinets médicaux, il peut également servir à domicile. En effet, l’oxymètre de pouls est composé d’un moniteur avec affichage, d’un câble et d’un capteur qui a le plus souvent la forme d’un boîtier.

Il est facile de se procurer un oxymètre de pouls sur des boutiques en ligne comme Controle-o2.fr qui proposent de nombreux outils de mesure des paramètres vitaux. Outre les oxymètres, vous pouvez trouver dans ces boutiques d’autres équipements médicaux : tensiomètres, thermomètres, humidificateurs, hygromètres… L’acquisition d’un oxymètre est un moyen idéal de suivre le fonctionnement de votre corps et celui de vos proches au quotidien. Il vous permettra d’adapter votre comportement à votre état de santé.

En plus d’être pratique pour les personnes sujettes à des troubles respiratoires, le saturomètre peut permettre aux services de secours de disposer de données précises antérieures à leur arrivée, dans le cadre d’une intervention d’urgence. Sur le marché, cet outil médical se décline sous différents modèles avec des fonctionnalités diverses qui varient en fonction des usages. Vous pouvez opter pour les modèles rechargeables, portatifs, Bluetooth… Si vous souhaitez acquérir un tel équipement, il est recommandé de privilégier les produits dotés d’une prise en main facile et qui ont une certification conforme aux normes européennes.

oxymètre de pouls, saturomètre

Un appareil simple d’utilisation

À l’instar des thermomètres et autres dispositifs de mesure, les oxymètres de pouls sont très faciles à utiliser. Dans la plupart des cas, ils sont dotés d’un bouton unique et leur extension est généralement automatique au bout de quelques secondes d’inactivité. La mesure du taux d’oxygène s’effectue après un repos de quelques minutes sur un doigt sans vernis (le pouce ou l’index de préférence). Après avoir placé votre doigt dans l’appareil en position verticale (assis ou debout), gardez l’oxymètre de pouls en place quelques secondes et attendez que la valeur affichée se stabilise.

Les oxymètres à pouls transmettent les résultats liés au taux d’oxygène présent dans le sang sur un petit écran. La valeur affichée sur l’écran est appelée “saturation pulsée de l’hémoglobine en oxygène” (SpO2). Une saturation idéale oscille entre 94 et 98 %. Le taux d’oxygène reste correct lorsqu’il est situé entre 90 et 93 %. En revanche, on parle de désaturation (saturation en oxygène insuffisante) si le taux d’oxygène affiché est en dessous de 90 %.

L’oxymètre de pouls pour le suivi de certains patients

L’utilisation de l’oxymètre de pouls est recommandée pour prévenir certains risques chez les patients qui ont des troubles respiratoires. Cet outil médical permet par exemple de détecter rapidement une éventuelle aggravation des symptômes de la Covid-19 et d’éviter ainsi une hospitalisation en urgence. L’oxymètre de pouls est aussi conseillé aux personnes âgées pour un suivi général.

Les spécialistes recommandent également l’oxymètre de pouls aux personnes souffrant de bronchite pulmonaire chronique obstructive (BPCO), une pathologie qui touche surtout les fumeurs. Le saturomètre est aussi utile pour les personnes désireuses de se remettre au sport avec des facteurs de risques respiratoires.