visu-osteopathe-metier

Le métier d’ostéopathe

Considérée comme une discipline paramédicale, l’ostéopathie est de plus en plus choisie par beaucoup de personnes pour prendre soin de leur santé. Elle permet de soulager, entre autres, les douleurs des muscles, des articulations par des massages, des pressions manuelles. Pour être ostéopathe, il est nécessaire de suivre une formation spécialisée pour acquérir des connaissances poussées sur le corps humain. Cet article vous en dit plus.

En quoi consiste l’ostéopathie ?

L’ostéopathie considère le corps humain comme un ensemble indissociable d’organes reliés entre eux par des tissus. Par conséquent, quand un organe connaît des dysfonctionnements, cela se répercute sur d’autres parties du corps.

Pour soulager le patient, l’ostéopathie doit donc examiner les muscles et les tissus afin de déceler d’éventuels changements du tonus, ou des réactions anormales au toucher.

Les maux dont s’occupe un ostéopathe comme Marie Soudant varient du torticolis à l’insomnie, sans oublier l’arthrose, l’asthme, les vertiges…

Ostéopathe :un métier de plus en plus plébiscité
Ostéopathe :un métier de plus en plus plébiscité

Comment devient-on ostéopathe ?

L’exercice du métier d’ostéopathe exige la détention d’un diplôme d’ostéopathie pour ceux ou celles qui ont le baccalauréat. Quant à ceux qui sont déjà médecins, il leur faut avoir un certificat d’aptitude au titre professionnel d’ostéopathe.

Le diplôme d’ostéopathe

Pour les titulaires du baccalauréat, la formation pour l’obtention du diplôme d’ostéopathie dure 5 ans. Le cadre légal impose qu’elle se déroule dans un centre de formation en ostéopathie agréé par le ministère de la Santé. En France, il existe une trentaine d’écoles d’ostéopathie dont seulement la moitié est reconnue officiellement par le ministère de la Santé. Ceux qui ont déjà suivi des études de médecine ont la possibilité de se spécialiser en ostéopathie sur une durée de 2 ans.

Le coût de la formation dans une école d’ostéopathie revient entre 7 000 à 8 000 euros par an.

Le contenu de la formation en ostéopathie

Toutes les formations en ostéopathie contiennent une phase théorique et une autre pratique. Les phases pratiques se déroulent sous forme de stage, par exemple dans des cabinets d’ostéopathie, ou en milieu sportif, ou encore dans les unités médicales de radiologie. Ces périodes permettent aux étudiants d’acquérir de l’expérience professionnelle. Elles facilitent ainsi leur insertion professionnelle à la fin de leur formation.

Dans le programme de formation, les étudiants apprennent par exemple toutes les étapes d’une consultation médicale. Cela regroupe l’apprentissage :

  • des procédures de diagnostic,
  • des massages, pressions,
  • de l’éthique et des normes morales,
  • des symptômes et des causes de certains maux.

L’insertion professionnelle après la formation d’ostéopathie

Après la formation, les nouveaux ostéopathes peuvent s’inscrire à l’Agence Régionale de Santé. Cette structure offre une assistance et un accompagnement sur mesure pour l’auto-emploi.

L’ostéopathie et son intérêt dans le monde sportif

L’usage de l’ostéopathie dans le milieu sportif professionnel se fait davantage remarquer ces dernières années. De grandes équipes sportives dans des disciplines comme le rugby, le football, le golf, et le tennis intègrent dans leur équipe d’encadrement technique au moins un ostéopathe.

Consulter un ostéopathe lors de la reprise d’une activité sportive

Les personnes qui ne sont pas des sportifs professionnels peuvent recourir à un ostéopathe. C’est notamment le cas quand on a traversé une longue période d’inactivité, et qu’on reprend une activité sportive. Son assistance permettra de préparer les muscles et articulations du corps à la reprise d’activité. De plus, il pourra soulager les tensions et douleurs qui apparaîtront lors du redémarrage des activités sportives.

Les soins d’ostéopathie pour les sportifs professionnels

Pour le sportif professionnel, les risques encourus varient en fonction de la nature de l’activité physique exercée. Par exemple, les personnes qui effectuent chez elles ou en salle une activité (des entraînements) doivent se faire accompagner par une autre personne plus expérimentée pour éviter de mauvais gestes techniques. Ces derniers peuvent entraîner des douleurs, luxations ou blessures. C’est le cas par exemple des entraînements en salles de musculation.

Un autre exemple est celui de certains sportifs qui se retrouvent souvent à jouer dans des endroits inhabituels ou à des moments stressants pour eux (climat, fatigue, stress, maladie). Ils peuvent alors avoir une plus grande vulnérabilité aux lésions musculaires ou présenter des problèmes d’adaptation physique pendant ces moments.

La pratique des sports de contact comme le rugby, la boxe, et la lutte peut aussi être très éprouvante pour les articulations et les muscles. Les personnes qui pratiquent ces sports de haut niveau sont souvent suivies par une équipe médicale composée de plusieurs spécialistes de la santé.

Les sports où les acrobaties et les mouvements de gymnastique sont omniprésents exposent le sportif à plus de risques de blessures, lésions, traumatismes… C’est pour cela que pour ces activités il est judicieux de se faire assister par des personnes plus expérimentées, dont un ostéopathe. Il peut aider le sportif à préparer son corps et ses muscles à travers des exercices d’échauffements appropriés avant de les solliciter de façon intense.

Qui d’autres peut faire appel à un ostéopathe ?

À part les sportifs, les nouveau-nés, les adultes, les seniors ainsi que les femmes enceintes peuvent être suivis par un ostéopathe.

L’ostéopathie pour les nouveau-nés

En raison de la fragilité de leurs vertèbres, et des os de leur crâne, il est judicieux que les bébés soient suivis par un ostéopathe compétent. Cela permet d’éviter des déformations physiques plus tard chez le nouveau-né. Les troubles du sommeil, les coliques et d’autres maux fréquents chez les enfants en bas âge sont également pris en charge par l’ostéopathie.

L'ostéopathie pour les nourrissons
L’ostéopathie pour les nourrissons

L’ostéopathie pour les seniors

Avec l’âge, le mal de dos, les douleurs au cou, les troubles de l’humeur, et les douleurs rhumatismales deviennent fréquents. La thérapie manuelle que peut offrir un ostéopathe permet aux aînés de bien vieillir et de rester actifs malgré le poids de l’âge. L’ostéopathie étant une médecine douce, elle ne cause pas de douleurs aux patients traités.

Les séances d’ostéopathie pour soulager les femmes enceintes

Compte tenu de leur état, elles doivent faire attention aux mouvements et activités pratiquées pour préserver leur bien-être et celui du fœtus. De plus, elles doivent identifier les postures à adopter pour avoir une bonne circulation sanguine et un meilleur confort de vie. L’accompagnement d’un ostéopathe permettra aux femmes enceintes de réaliser tout ceci et de pouvoir vivre une grossesse assez détendue. Les maux de grossesse comme les troubles gastriques, les jambes lourdes, et les douleurs au dos en fin de gestation sont également pris en charge par l’ostéopathe.

L’ostéopathie est une pratique paramédicale qui propose des traitements manuels pour soulager les douleurs et malaises, en particulier les douleurs musculaires et celles liées aux articulations. En raison de son utilité, il est nécessaire de se faire accompagner par un ostéopathe quand on est un passionné du sport ou un sportif professionnel. Tout le monde, y compris les nouveau-nés et les seniors, peut en tirer profit.

Aidez-moi à faire connaître mon blog en partageant mon article, merci :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *