médecine chinoise

Comment fonctionne la médecine traditionnelle chinoise ?

La médecine traditionnelle chinoise ou MTC est un système médical complet qui s’est  développé au fil de l’histoire de la civilisation chinoise. Elle repose sur un corpus de textes traditionnels datant pour les premiers du V ième siècle avant JC.  L’ouvrage fondateur en MTC se nomme le Huangdi Nei Jing ou classique interne de l’Empereur Jaune. Compilé au cours de la période des Royaumes Combattants  (-500 à -220) et de la dynastie Han (-206 à 220), il établit les bases de la tradition médicale chinoise de l’acupuncture à la diététique.  Il s’appuie sur une conception taoïste de l’univers.

Voici 4 éléments fondamentaux en MTC : 

  • Le corps humain est un microcosme à l’image du macrocosme (l’univers).
  • La santé des êtres humains est tributaire de l’énergie vitale ou Qi.
  • Le principe du Yin-Yang. Il s’agit de deux catégories complémentaires à l’œuvre  chez les êtres et dans les phénomènes de la nature (ex : le jour et la nuit, le chaud et le froid)
  • Le concept des 5 éléments (le métal, le bois, l’eau, le feu et la terre).

L’exercice de la médecine chinoise selon les critères occidentaux est placée dans la catégorie des médecines non conventionnelles. Elle est composée de 5 parties : l’acupuncture, la phytothérapie, les massages, la diététique chinoise et les exercices énergétiques (Qi-Gong et Tai Chi).

La médecine traditionnelle chinoise a une approche holistique

La  médecine chinoise est une médecine à l’approche globale. Elle est qualifiée de « médecine holistique », expression issue du grec « holos» (entier), car elle prend en compte le patient en entier. Cette approche envisage la dimension corporelle, émotionnelle,  mentale et spirituelle de l’être humain. Son champ d’action est donc plus large que la médecine allopathique. De plus elle considère l’individu dans ses relations avec son environnement (naturel, social et professionnel et familial). Tout blocage énergétique à l’intérieur du corps est donc relié à un contexte global. L’objectif de la Médecine Traditionnelle Chinoise est alors de permettre une circulation de l’énergie harmonieuse au sein du corps humain ainsi que dans les relations de l’individu avec son environnement.

Les 4 grands principes de la médecine traditionnelle chinoise

Voici 4 éléments essentiels en MTC

  • Le corps humain est une image de l’univers. Il est régulé par les lois de la nature.
  • En MTC, la santé est le fruit d’une circulation fluide du Qi ou énergie vitale au sein des êtres et dans le cosmos. Le thérapeute en MTC vise à cerner les empêchement ou perturbations dans la circulation de l’énergie vitale.
  • L’équilibre Yin-Yang. Il s’agit de deux forces complémentaires à l’œuvre dans les manifestions de l’univers. La notion du Yin-Yang désigne les 2 polarités présentes dans les phénomènes de la nature et des hommes. Un équilibre harmonieux du Yin et du Yang est un facteur clef au maintien d’une bonne santé.
  • La notion des cinq éléments est également très importante en MTC. Le feu, la terre, le bois, le métal et l’eau sont des éléments fondamentaux de la nature. La MTC attribue une correspondance entre chacun des éléments et les organes du corps humain.

Le praticien en MTC cherche à équilibrer le Yin et le Yang des individus et assurer une circulation naturelle de l’énergie dans le corps. Pour cela il existe 5 outils pour remplir cet objectif: l’acupuncture, la diététique, la pharmacopée chinoise, les exercices énergétiques ainsi que les massages.

L’acupuncture

L’acupuncture est la branche la plus renommée de la MTC. Son entrée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2010 lui accorde un certain crédit en Occident. Sa pratique consiste en la stimulation au moyen d’aiguilles de points d’acupuncture, présents le long des méridiens, dans le but de fluidifier la circulation du Qi dans le corps. La stimulation peut également s’effectuer à l’aide de moxas (bâtonnets ou branches d’armoise) dans le cadre d’une séance de moxibustion ou de ventouses (vacuothérapie ou cupping thérapie).

La Diététique chinoise

Cette branche de la MTC consiste à renforcer l’énergie vitale par l’alimentation. Les bases de cette branche sont fondées sur l’équilibre Yin-Yang, la notion des 5 éléments, et les principes de l’énergie universelle. Voici 5 principes élémentaires en diététique chinoise:

  • Manger des aliments de saison. Selon la diététique chinoise, il est conseillé de se nourrir d’aliments de saison, parvenus à terme de façon naturelle.
  • Se nourrir d’aliments locaux. Ce principe cher aux taoïstes, vise à sélectionner des aliments ayant pour origine la région où nous habitons.
  • Privilégier les aliments qualitatifs. Il est préférable de se nourrir de produits naturels, sain et vivants.
  • Avoir une consommation respectant les spécificités de son organisme. Selon ce principe il est essentiel pour la santé de se plier aux besoins alimentaires spécifiques à chaque individu.
  • Respecter une alimentation équilibrée et harmonieuse. D’après la diététique chinoise, une alimentation harmonieuse s’appuie sur des règles telles que : l’équilibre des plats consommés au niveau des saveurs, couleurs, odeurs et aliments.

Pharmacopée chinoise

Cette branche de la MTC consiste en la prescription d’herbes médicinales sous forme de décoction ou infusion pour vaincre la maladie. La pharmacopée chinoise est constituée d’un catalogue de plusieurs milliers de produits dont 300 sont utilisés couramment. La chercheuse Tu Youyou a été récompensée en 2015 par un prix Nobel de médecine pour sa découverte d’un remède au paludisme à base d’une plante de la pharmacopée chinoise : l’artemisinine.

Les massages chinois

Les massages chinois visent la conservation de l’énergie vitale en s’appuyant sur la stimulation manuelle de zones reflexes. Ces massages rétablissent le bien-être et l’équilibre énergétique au sein du corps. Voici les différentes formes de massage chinois:

  • Le massage Tui-Na
  • Les automassages
  • La réflexologie (plantaire, palmaire, auriculaire et faciale)

Exercices énergétiques

Pour finir les exercices énergétiques chinois consistent en un travail corporel visant la circulation de l’énergie vitale au sein de l’organisme. Ces pratiques se nourrissent de la tradition taoïste. Les plus connues sont le Qi gong et le Taïchi.

1 commentaire sur “Comment fonctionne la médecine traditionnelle chinoise ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *