Tout savoir sur la vacuothérapie

Le dépresso-massage ou la vacuothérapie est une technique à visée médicale ou esthétique bien éprouvée et qui s’inscrit dans une prise en charge globale de patients désireux de modifier leur silhouette et d’améliorer leur texture de peau.

Comment fonctionne la vacuothérapie ?

L’association d’un massage profond associé à une aspiration des tissus optimise ainsi la technique du « palper-rouler ». Cette technique va permettre d’aspirer la cellulite.

Les stases circulatoires et lymphatiques responsables d’un mauvais métabolisme pourront être traitées en une dizaine de séances afin d’agir sur la peau en profondeur.

La technique du « palper-rouler » mise en œuvre avec différents appareils comme par exemple le Celluless MD va permettre d’agir aussi sur la cellulite et les dystrophies graisseuses. Ce traitement très agréable pour les patients est aussi préconisé pour la réhabilitation et la médecine du sport.

En chirurgie esthétique le dépresso-massage est aussi utilisé avec beaucoup de succès dans les suites opératoires de la liposculture.

Le Celluless MD

L’appareil Celluless MD est le dernier modèle de dépresso-massage avec un nouveau design, une nouvelle pièce à main métallique très ergonomique pour une meilleure hygiène. Cet appareil, très silencieux permet de travailler soit en mode continu, soit en mode pulsé pour une action encore plus efficace.

La pièce à main est équipée de deux rouleaux. Les deux rouleaux délimitant la chambre d’aspiration sont montés sur ressort afin d’optimiser le « palper-rouler » de la peau.

En effectuant plusieurs mouvements et protocoles précis : (aller-retour, en huit etc.…), cela induira des actions spécifiques sur la peau, le système circulatoire ou la graisse.

La peau sera plus ou moins aspirée entre les deux rouleaux en fonction de la puissance choisie mais aussi de l’élasticité et de l’épaisseur de la peau. Le pli cutané formé va permettre un massage puissant et sans fatigue du derme mais aussi de l’endoderme.

Un traitement complet peut varier de 5 à 15 ou 20 séances qui seront espacées de quelques jours à une semaine.

Un bilan des surcharges graisseuses et de l’état de la peau devra être fait. Une crème de massage permettra un meilleur confort d’utilisation et aussi un traitement plus agréable pour le patient.

Une séance dure en moyenne de 15 à 20 minutes et des protocoles précis permettront d’optimiser les actions pour un drainage lymphatique, pour améliorer la circulation, pour un défibrosage ou pour agir sur le métabolisme des graisses.

Les premières séances, surtout sur les patientes ayant de la cellulite, seront effectuées avec un vacuum faible ; le patient ne devant jamais avoir de douleur lors de la mise en œuvre du traitement. Les puissances seront augmentées graduellement de séance en séance.

Une pensée sur “Tout savoir sur la vacuothérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *