stase stercorale

Qu’est-ce que la stase stercorale et comment la traiter ?

Avez-vous entendu parler de la stase stercorale ? Vous vous demandez sans doute de quoi il s’agit. La stase stercorale est en réalité liée à un problème de constipation. Cette expression savante est utilisée en imagerie médicale lorsque le professionnel visualise sur l’examen une concentration de matières fécales. Elle désigne la stagnation des selles dans le gros intestin et c’est un mal à ne pas prendre à la légère. Zoom sur ce mal intestinal dans cet article avec des conseils pour le traiter. 

Mieux comprendre le transit intestinal

Il est nécessaire de maîtriser le transit intestinal pour mieux comprendre ce qu’est une stase stercorale. L’intestin grêle, une partie de l’intestin a pour rôle de faciliter l’assimilation par l’organisme des différents nutriments alimentaires. Le gros intestin, également parti de l’intestin quant à lui dispose de bactéries pour faire disparaître tout ce que l’organisme n’a pas pu assimiler. Ce sont ces déchets non assimilés par l’organisme qui forment les selles, qui sont ensuite stockés dans le rectum et évacués au moment de la défécation. 

La constipation : manifestation de la stase stercorale

La stase stercorale se manifeste essentiellement par une constipation. Cette dernière intervient lorsqu’il y a moins de trois selles par semaine, et lorsqu’elles sont dures, sèches et parfois difficiles à évacuer. La constipation est due à un manque d’évacuation des déchets du côlon (partie du gros intestin). Les selles ne transitent plus et sont stagnées dans le côlon. Il y a donc un problème au niveau de l’évacuation des déchets et les selles deviennent vraiment rares. Pour visualiser la stase stercorale, il faut effectuer des examens d’imageries, souvent prescrits par les spécialistes en cas de douleurs abdominales très intenses. Outre les douleurs abdominales et la rareté des selles, on note également chez le malade des ballonnements et l’émission de gaz répété. 

Les constipations ne sont pas nécessairement dues à une maladie d’organe. C’est un mal très fréquent qualifié de symptôme fonctionnel. Aussi, à défaut d’évacuation, le malade peut souffrir d’une fausse diarrhée de constipé, c’est-à-dire que les selles seront émises sous forme de diarrhée. 

Toutefois, pour les personnes qui souffrent de la constipation pour une première fois, et celles-ci sont associées à une perte de poids avec une présence de sang dans les selles, il est nécessaire de consulter au plus vite un médecin. Il peut s’agir des signes d’une maladie.

Il faut préciser aussi que la stase stercorale peut engendrer une hypersécrétion réactionnelle, donc parfois des diarrhées. Un traitement adéquat doit être fourni au plus tôt en cas de stase stercorale. 

Aussi, est-il important de faire la distinction entre une stase stercorale due à la stagnation des selles et une stase veineuse liée à un problème de circulation sanguine. En cas d’association de stase stercorale et d’occlusion intestinale, il est primordial que le patient consulte un médecin afin qu’une évacuation rapide des selles et des gaz contenus dans le tube digestif soit effectuée. 

Les différents types de constipations ?

Il existe deux types de constipations : les constipations fonctionnelles ou primitives et les constipations secondaires. 

Les constipations fonctionnelles

Encore appelée constipation maladie, cette forme est la plus fréquente et est classée dans la catégorie des colopathies fonctionnelles. Elle est due généralement à une mauvaise alimentation, un problème du réflexe de défécation ou la sédentarité. 

Les constipations secondaires 

On parle de constipation secondaire lorsque la constipation est le symptôme d’une autre maladie. En effet, la constipation peut révéler d’autres pathologies telles que le cancer du rectum ou côlon, la maladie de Crohn, les mégacôlons et parfois des affections neurologiques. 

Quelles sont les différentes causes de la stase stercorale ?

Les causes de la constipation sont multiples. Nous avons la constipation due à une diminution de la tonicité du côlon, même si cette cause est vraiment rare. Elle peut être due également à une inertie colique spastique. Dans certains cas, la constipation est une maladie liée à la fonction de réservoir du rectum notamment lorsque ce dernier est rempli d’un volume important de matières. Enfin, la stase stercorale peut être le résultat d’une anomalie de fonctionnement des sphincters striés de l’anus. 

Méthodes de prévention de la stase stercorale

Certaines habitudes peuvent permettre d’éviter la stase stercorale. Il faut éviter de se retenir lorsque l’on ressent le besoin d’aller à la selle. En effet, la sensation de besoin permet d’évacuer plus facilement les selles. Cela permet également de décharger le rectum. Aussi, il est recommandé de pratiquer une activité physique. Les efforts physiques constituent des stimulants pour le côlon. 

Une meilleure alimentation participe également à la prévention des constipations. Privilégiez la consommation des fibres alimentaires. Le volume des selles dépend fortement de la quantité de fibres consommées.  

Aussi, faut-il boire une quantité suffisante d’eau, car les eaux minérales riches en magnésium favorisent le transit.  

Enfin, il faudra apprendre à gérer son stress pour réduire les risques de stase stercorale. 

Comment traiter la stase stercorale ?

Des méthodes naturelles peuvent vous permettre de traiter la stase stercorale. Il existe en effet des laxatifs capables de favoriser l’évacuation du rectum. Toutefois, il est fortement déconseillé d’abuser de ces laxatifs. Nous avons les laxatifs osmotiques qui favorisent le transit, les laxatifs par voie orale et les laxatifs irritants. L’utilisation de l’huile de paraffine peut être également d’une grande utilité. Elle permet de lubrifier ou de ramollir le contenu colique afin de faciliter les selles

Si le manque de selles dure deux jours, vous pouvez faire recours à des petits lavements évacuateurs. En absence de selles pendant plus de trois jours, il existe un risque de constitution de fécalome. 

Par ailleurs, il est préférable de consulter son médecin en cas de constipation, afin que des analyses soient effectuées pour diagnostiquer une stase stercorale. Le médecin pourra à ce moment fournir le traitement adéquat au patient.

Il convient de retenir que la stase stercorale n’est qu’une expression scientifique en imagerie médicale pour évoquer des constipations associées à des ballonnements, à des douleurs abdominales et à des gaz. En suivant les conseils donnés, vous pourrez facilement éviter ce mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *