Problème d’alopécie ? Créer l’illusion avant l’été avec la tricopigmentation

Vous êtes atteint d’alopécie ou de calvitie et cela vous gâche la vie ? L’hiver, entre les bonnets, capuches et grosses écharpes, votre complexe s’atténue mais lorsque les beaux jours reviennent, ce dernier refait surface de plus belle, vous empêchant d’être vous-même et de profiter du soleil en toute simplicité ? Pas de panique, nous avons la solution qu’il vous faut pour combler les zones clairsemées et vous décomplexer à ce sujet.

La tricopigmentation, ça consiste en quoi ?

La tricopigmentation est une méthode de tatouage semi-permanent du cuir chevelu visant à masquer les imperfections causées par la perte de cheveux ou les cicatrices.

Cette technique ultra-réaliste et naturelle est effectuée à l’aide de micro-aiguilles injectant des pigments bio-résorbables dans le derme du cuir chevelu.

Les encres utilisées pour la dermopigmentation

Les pigments utilisés pour la dermopigmentation sont bio-résorbables, bien différents de ceux utilisés pour les tatouages classiques définitifs. Pourquoi ? Car les encres des tatouages ont tendance à bleuir avec le temps, ce qui rendrait le résultat anti-naturel.

Aussi, en cas de blanchiment des cheveux avec le temps, les pigments de la tricopigmentation disparaissent totalement après 5 ans, et s’adaptent ainsi à la couleur naturelle des cheveux ; ce que ne ferait pas des pigments classiques utilisés pour les tatouages.

Déterminer la ou les zones à pigmenter

Les tricopigmentistes prennent toujours un premier rendez-vous pour rencontrer les personnes. Ils réalisent une analyse approfondie de leur derme, type et couleur de peau et de cheveux ainsi que l’architecture du visage afin de proposer un dessin permettant d’imaginer les futurs résultats.

Si vous voulez prendre un rendez-vous ou avoir des informations sur votre cas d’alopécie ou de, vous pouvez consulter le site du Centre Lyonnais de Tricopigmentation www.centrelyonnaisdetricopigmentation.com, le premier centre implanté en France qui réalise des tatouages semi-permanent avec la méthode mise au point par deux spécialistes italiens de renom Ennio Orsini et Toni Belfatto.

Au bout de combien de temps le résultat est-il visible ?

Dès la fin de la première séance, vous pourrez constater un résultat. Cependant, suivant le nombre de zones à pigmenter, la couleur et le type de peau, 2 à 3 séances seront nécessaires pour obtenir un résultat le plus naturel possible.

La couleur des pigments sera 40% plus foncée la première semaine après le traitement ; le résultat définitif sera visible 4 à 8 semaines après la dernière séance de tatouage

De combien de temps doivent être espacées les séances ?

Entre chaque séance, minimum 3 semaines et maximum deux mois doivent s’écouler pour des raisons de cicatrisation et pénétration des pigments. Il n’est donc pas trop tard pour obtenir un résultat parfait avant l’été et ainsi gommer ce complexe qui vous pourrit la vie !

Les préconisations après la dermopigmentation capillaire

Si vous portez une prothèse capillaire, il est formellement proscrit de la porter pendant les deux jours suivant la pigmentation. Les jours d’après, vous pouvez la porter à condition qu’elle soit parfaitement propre et en diminuant considérablement la quantité d’adhésif. Retirez-la dès que possible afin de favoriser la cicatrisation.

De plus, si vous êtes chauve (ou presque), protégez impérativement votre crâne du soleil. N’utilisez pas de produits cosmétiques sur votre crâne pendant les 4 jours suivant le traitement.

Enfin, interrompez vos traitements médicamenteux pendant une dizaine de jours après le tatouage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *