Attention aux risques de consommation de produits addictifs par les séniors

L’alcoolisme et le tabagisme constituent un réel souci pour les séniors, ils engendrent des problèmes de santé graves comme l’hypertension artérielle, les maladies cardio-vasculaires, le cancer. En plus d’un traitement thérapeutique ou de sevrage en hôpital, un accompagnement permanent ou une prise en charge sociale du patient est indispensable pour l’aider. Les soins palliatifs permettent de soulager leur douleur et d’améliorer leur qualité de vie.

L’alcoolisme et le tabagisme précipitent-ils la fin de vie de nos anciens ?

L’alcoolisme et le tabagisme chez les séniors sont une réalité. Ils surviennent souvent suite à la solitude, à la dépression ou pour d’autres problèmes. Cependant, ils entraînent de graves effets sur leur santé pouvant conduire à la mort. Ils peuvent causer des maladies cardio-vasculaires, le cancer, des problèmes d’hypertension artérielle, etc. Avant que la situation ne s’aggrave, il est important d’emmener la personne âgée suivre un traitement thérapeutique ou un sevrage en hôpital. Un accompagnement permanent ou une prise en charge sociale est aussi nécessaire pour l’aider à passer le cap. Toutefois, s’il est déjà trop tard, les soins palliatifs semblent être la seule issue afin de lui donner une meilleure qualité de vie.

Les effets sur la santé des séniors

La consommation de produits addictifs, tels que l’alcool ou le tabac peut conduire à une altération de la santé physique et psychique chez le patient. Elle peut entrainer une dépendance, c’est-à-dire qu’elle aura du mal à s’en priver et à s’en sortir. Souvent, elle survient à cause de la déprime suite au passage à la retraite, à des difficultés de vie comme le décès d’un conjoint, etc.

Pourtant, l’alcoolisme et le tabagisme entrainent des risques importants et dangereux sur la santé, en particulier chez les personnes âgées. Cependant, la situation actuelle révèle une hausse inquiétante des hospitalisations des personnes du 3e âge pour cette raison.

Une consommation excessive d’alcool ou de tabac peut être à l’origine d’une cirrhose du foie, de maladies du pancréas, d’insuffisance hépatique, de troubles cardio-vasculaires, de cancers, de problèmes au niveau du système nerveux et de troubles psychiques comme la dépression, l’anxiété, etc. Elle peut également favoriser l’hypertension artérielle, le cas extrême est le décès à la suite d’une chute violente liée à un état d’ivresse ou à une altération progressive de l’état de santé. Retrouvez plus de précision sur le site soin-palliatif.org

Quelles solutions pouvons-nous y apporter ?

Face aux conséquences néfastes engendrées par l’alcoolisme et le tabagisme, en particulier les problèmes de dépendance, il est impératif de trouver des solutions pour aider ces séniors. L’idéal est de les prendre en main le plus tôt possible et ne pas attendre que le problème s’aggrave.

A priori, il est important de les accompagner et de leur offrir une prise en charge sociale pour éviter leur isolement et qu’elles sombrent dans la dépression à l’origine d’une rechute. Pour un sénior vivant à domicile, cela se traduit par l’aide-ménagère, le portage des repas, le passage d’une infirmière, etc. Tout cela peut favorablement l’aider dans son sevrage.

Un traitement thérapeutique est également une alternative pour aider les personnes âgées face à leur dépendance, en intégrant un suivi régulier et continu, des thérapies cognitivo comportementales, des thérapies de groupe, un entretien motivationnel, etc.

Compte tenu de leur fragilité, il est idéal de réaliser des sevrages en hospitalisation pour pouvoir contrôler facilement les complications et les prévenir. Ce sont entre autres les convulsions, les chutes, les hématomes intracérébraux, etc.

Que faire s’il est déjà trop tard ?

Il n’est jamais trop tard d’arrêter de fumer ou de boire. Cependant, lorsque l’état de santé de la personne âgée s’aggrave et que les soins ne peuvent plus apporter aucune amélioration, il n’y a pas d’autres solution que lui offrir des soins palliatifs. Le but est d’améliorer la qualité de vie, pour que la personne puisse apprécier les derniers moments de sa vie et avoir une fin de vie digne.

Les soins palliatifs permettent de soulager les souffrances du patient grâce à des traitements. Ils consistent en une atténuation de la douleur liée à la maladie, en l’amélioration du confort de la personne, en un soulagement des autres symptômes physiques et aussi en un accompagnement psychologique et spirituel.

La présence de la famille est importante pour l’assister et l’accompagner dans cette épreuve. Les soins palliatifs nécessitent également la collaboration d’une équipe multidisciplinaire qui reste aux côtés du malade pour agir face à toute éventuelle situation.

Les soins palliatifs peuvent être réalisés à domicile ou en hôpital en fonction du souhait du patient ou de sa famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *