mycose buccale

Mycose buccale : tout savoir sur cette affection de la bouche

Inesthétique, la mycose buccale est une affection gênante et parfois douloureuse. Selon le cas, cette affection peut prendre plusieurs formes, avec des manifestations plus ou moins importantes. Bénigne, elle reste tout de même invalidante et doit être prise en charge de façon appropriée. Pour cela, il convient d’en savoir le plus possible sur cette pathologie. 

Mycose buccale : définition et causes

Également appelée candidose buccale, cette affection de la bouche est provoquée par un champignon : le candida albicans. Ce champignon, on le retrouve naturellement dans le tube digestif, sur la peau et dans la bouche. Il vit harmonieusement avec les bactéries présentes dans la bouche. 

Normalement inoffensif, ce champignon devient dangereux à partir du moment où il est présent en trop grande quantité. Certains facteurs peuvent rompre l’équilibre entre les candidas albicans et les bactéries et induire la prolifération rapide du champignon dans l’organisme. 

Il existe plusieurs types de mycoses buccales.  Outre le muguet, qui affecte les enfants en particulier, il y a également la langue noire, la glossite ou la perlèche. Chacune de ces affections a des causes et des manifestations diverses. 

Quelles sont les causes de la mycose buccale ? 

Tel que susmentionné, plusieurs facteurs concourent à bousculer l’équilibre entre les champignons présents dans la bouche et les bactéries. Au nombre de ceux-ci, il y a :

  • La mauvaise hygiène buccale ;
  • La sècheresse buccale, en l’occurrence chez les personnes âgées ; 
  • Le mauvais entretien de prothèse amovible ; 
  • Le diabète ; 
  • La chimiothérapie ou la radiothérapie ;
  • La prise de traitements immunodépresseurs ; 
  • La prise d’antibiotiques à large spectre ;
  • La prise de corticoïdes ; 
  • La prise de neuroleptiques ; 
  • Une infection au VIH, etc. 

Quelles sont les manifestations de la mycose buccale ? 

Quelle que soit la cause de la mycose buccale, les manifestations dépendent généralement du type de mycoses en cause, car dans la plupart des cas, le champignon responsable est différent. Il convient aussi de préciser que la symptomatique de cette affection varie en fonction des personnes infectées. 

Muguet 

Dans le cas du muguet, la mycose de la bouche qui affecte les enfants, les premiers signes avant-coureurs sont des dépôts blanchâtres à l’intérieur des joues. Ils s’enlèvent lorsque vous les grattez.

Langue noire

Cette appellation est très caractéristique de la manifestation de ce type de mycose de la bouche. Si on parle de langue noire, c’est parce qu’elle donne à la langue une coloration brune verdâtre. 

Glossite

Si cette forme de candidose de la bouche est appelée ainsi, c’est parce qu’elle provoque une inflammation de la langue. Celle-ci devient rouge et s’accompagne d’inflammations et de douleurs.

Autre symptôme d’une mycose buccale, une gêne dans la bouche. Une fois à l’intérieur de la bouche (langue et palais), le champignon se propage vers l’œsophage pour finalement infecter le tube digestif. Mycose buccale et mal de gorge sont souvent associés.

Quel traitement en cas de mycose buccale ? 

Face à une mycose buccale, un traitement sans ordonnance est possible. Il suffit d’utiliser un anti-fongicide adapté au champignon responsable de votre infection de la bouche. Il devra être associé à l’utilisation de bain de bouche et l’adoption d’une meilleure hygiène buccale. Ail et mycose buccale seraient liés, parce que l’ail représente un antiseptique efficace contre la maladie. Contre une mycose buccale, un traitement à huile essentielle de tea tree a aussi fait ses preuves.

Aidez-moi à faire connaître mon blog en partageant mon article, merci :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *