Le lierre de pothos, une plante pour purifier l’air de votre maison

Alors que des dispositifs d’épuration d’air existent dans un grand nombre de modèles sur le marché, on est rarement satisfait. Une solution efficace que les scientifiques adhèrent déjà et que nous devrions tous apprécier : le lierre de pothos.

Pourquoi opter pour une solution naturelle ?

Il n’est pas rare que nous testions plusieurs dispositifs avant d’être satisfaits par l’un d’eux. Certains sont tout simplement inefficaces et d’autres peuvent même être nocifs. Puis, certaines particules dangereuses sont si petites qu’elles échappent au filtre.  Parmi elles, le benzène et le chloroforme. Le benzène est présent dans l’essence que nous utilisons au quotidien que ce soit pour la voiture ou pour la tondeuse. Il y a aussi le chloroforme que l’on retrouve à faible quantité dans l’eau chlorée.

Cela fait des années que les chercheurs ont lié le cancer à l’exposition à ces deux produits. Inconscients du danger qui pèse sur nous tous les jours et nous contentons de l’idée que l’on ne peut rien y faire, nous avons pris l’habitude d’accueillir ces polluants chez nous. Aujourd’hui, avec un lierre de pothos à la maison, nous pouvons être tranquilles.

Rejoindre l’utile à l’agréable avec un lierre de pothos

Généralement utilisé comme plante d’intérieur, le lierre est connu de tous pour son côté esthétique. Ses grandes feuilles, le plus souvent épaisses, sa tige rigide et sa résistance face aux aléas de la nature. Elle pourrait pousser dans les conditions les plus désagréables. Tous ces atouts qui lui sont propres et que mère Nature lui a fournis en font une plante verte de choix pour les espaces de vie intérieur. Comme elle est incapable de fleurir en climat tempéré, elle ne peut pas se propager derrière le pollen.

Le lierre de pothos génétiquement modifié

En décembre 2018, les chercheurs de l’université de Washington ont publié le résultat d’une étude concernant cette plante. Ils ont apporté des modifications génétiques au lierre de pothos pour renforcer ses bienfaits. En effet, le lierre de pothos serait en mesure de purifier l’air de la maison. L’étude a duré 2 ans avant que les résultats ne soient publiés dans le journal universitaire. La plante a le pouvoir d’éliminer les plus petites molécules, dont le benzène et le chloroforme.

Le cytochrome P450 2E1 ou 2E1

Le lierre de pothos modifié exprime du cytochrome P450 2E1 ou 2E1. Il s’agit d’une protéine pouvant transformer les composés en molécules dont la plante peut se nourrir. Cette molécule est présente chez toutes les mammifères, mais aussi chez les hommes. On la situe au niveau du foie. Elle s’active lorsque nous consommons de l’alcool. Donc, le 2E1 ne peut agir dans notre corps. Il transforme le chloroforme en dioxyde de carbone et le benzène en phénol. La plante absorbe les substances chimiques et s’en sert comme nourriture pour soutenir leur croissance. Les ions chlorures et le dioxyde de carbone leur servent pour concevoir leurs aliments. Puis, ils fabriquent les composants de leurs parois cellulaires avec le phénol.

Combien de temps pour que le lierre de pothos fasse effet ?

Les chercheurs ont effectué un test dans des flacons pendant 11 jours. Au bout de trois jours, les plantes modifiées sont en mesure de faire chuter la concentration de chloroforme. Au bout de 6 jours, elle était quasiment indétectable. Pour le benzène, le processus semble plus lent. Pourtant, au bout du huitième jour, le volume de benzène a déjà baissé de 75 %. Néanmoins, il faut savoir que les chercheurs ont opté pour une concentration de polluants plus élevés par rapport à celle qu’on peut retrouver dans une maison. Si elle n’est pas plus rapide, la baisse de la concentration dans nos maisons devrait baisser au même rythme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *