osteopathie-soulager

L’ostéopathie peut-elle soulager les TMS ?

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont des pathologies qui sévissent dans presque tous les secteurs d’activités. Mal de dos, raideurs des vertèbres cervicales, fatigue des yeux…, autant de maux que ressentent les victimes. Fort heureusement, il existe des solutions pour y remédier. Quelles sont les causes des TMS ? L’ostéopathie peut-elle aider à soulager les TMS ? Découvrons-le ensemble dans cet article.

TMS : quelles sont les causes ?

Les troubles musculo-squelettiques sont des douleurs qui sont la plupart du temps liées à la posture au travail. Ils se manifestent souvent par des fourmillements, des irritations ou une fatigue musculaire pouvant s’aggraver au point d’entraîner une invalidité. Plusieurs causes justifient l’apparition des TMS chez un individu :

  • La répétition de certains mouvements qui sollicitent en continu les mêmes muscles ;
  • La réalisation de travaux à la chaîne et sans possibilité de pause ;
  • L’adoption d’une position assise au bureau sur une longue durée ;
  • Le soulèvement de charges lourdes…

Comment soulager les TMS grâce à l’ostéopathie ?

Soulager les TMS avec des mouvements spécifiques en ostéopathie
Soulager les TMS avec des mouvements spécifiques en ostéopathie

Les TMS sont à prendre au sérieux dès l’apparition des premiers symptômes. Avoir recours au plus vite à un ostéopathe permet de limiter véritablement les dégâts. En effet, pour profiter des bienfaits de cette thérapie, il est important d’aller consulter assez tôt. Le rôle du professionnel est d’identifier en premier lieu les causes de votre mal. En fonction du résultat de votre bilan de santé, il proposera des soins adaptés afin de redonner au corps tout son dynamisme. Chez un ostéopathe comme ceux que l’on peut trouver sur le site alisee-valade.fr, vous serez également soumis à des exercices techniques capables de vous soulager de manière progressive.

Par ailleurs, le professionnel peut vous recommander des comportements à adopter au travail au quotidien comme les étirements (en fonction de la localisation de la douleur), la correction de la posture et les activités sportives requises. Toutes ces recommandations permettront de soulager les symptômes et l’aggravation des TMS par le stress, les douleurs ou la fatigue. Les traitements proposés conviennent parfaitement à tous les secteurs d’activités et à toutes les morphologies.

Troubles musculo-squelettiques : quelles attitudes adopter ?

En dehors des soins offerts par l’ostéopathe, voici quelques conseils pratiques qui vous aideront.

Adopter une bonne posture au travail

Rectifier sa posture permet de soulager les TMS. Que vous travailliez assis, debout ou même en marchant, il y a des comportements à adopter pour corriger votre posture. En premier lieu, gardez votre corps droit et le menton correctement relevé. Il en est de même pour le dos. Quant aux épaules et à la poitrine, tournez-les vers l’extérieur. Ensuite, lorsque vous êtes face à un ordinateur, veillez à ce que vos yeux soient à la hauteur de votre écran.

Évitez également de prendre des outils dont la charge dépasse vos capacités physiques. Pour finir, faites attention aux gestes répétitifs et prenez de temps à autre une pause.

Pratiquer des activités sportives régulières

Les activités sportives sont très importantes aussi bien pour le travail sédentaire que pour les travaux manuels qui nécessitent une grande force physique. Il est donc important d’entretenir un tant soit peu ses muscles en effectuant par exemple une marche quotidienne d’environ une trentaine de minutes. Aller à des séances en salle peut également vous aider à garder la forme.

Une bonne qualité de vie au travail favorise un bon rendement au quotidien. Alors, recourir à l’ostéopathie est l’idéal pour soulager ou éviter les TMS. Cette thérapie douce porte véritablement ses fruits aussi bien sur le plan préventif que curatif.

Aidez-moi à faire connaître mon blog en partageant mon article, merci :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *