masque alternatif coronavirus

Quel masque lavable alternatif contre le Coronavirus ?

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale dû au coronavirus, le port du masque représente l’un des moyens les plus efficaces de se protéger. Mais voilà ! Les masques grand public, il n’y en a plusieurs et l’idéal serait d’opter pour un modèle à la fois efficace et économiquement abordable. Le masque lavable représente actuellement l’une des alternatives qui répondent le mieux aux critères susmentionnés. Si ce modèle vous séduit, tout l’enjeu, c’est d’en choisir un. Voici les critères en compte. 

Acheter un masque alternatif testé

Il n’est pas nécessaire d’avoir une autorisation ou une homologation pour commercialiser des masques grand public. Malgré tout, l’idéal serait que votre masque porte la mention de l’AFNOR (Association française de la normalisation), qui est l’organisme qui développe la certification des services et produits avec la marque NF. Par conséquent, un masque dont l’emballage porte la mention AFNOR SPEC S76-001 répond aux normes européennes. 

Par ailleurs, la loi impose que tous les masques fassent l’objet de tests par des laboratoires compétents avant toute commercialisation. Il s’agit d’obligations incombant particulièrement aux masques en textiles, lavables ou non.  En la matière, les laboratoires habilités à réaliser ces tests sont :

  • l’institut français du textile et de l’habillement (IFTH) ; 
  • la direction générale de l’armement (DGA) ;
  • le laboratoire national de la métrologie et d’essais (LNE). 

Ces tests ont pour but de démontrer que les masques ont une capacité de respirabilité et de filtration, notamment en ce qui concerne leur forme et le nombre de tracés. Il incombe aux vendeurs de faire apparaître de façon lisible sur l’emballage ces différentes performances. 

Au moment d’acheter un masque alternatif, vérifiez que celui-ci porte toutes ces mentions prouvant qu’il a été effectivement testé. 

Acheter un masque alternatif : nombre de couches et textile

Si votre masque a été effectivement testé, il devrait normalement avoir 2 couches. Elles sont nécessaires pour conférer au masque une bonne capacité de filtration sans entraver votre capacité à respirer. Il faut donc toujours acheter un masque alternatif ayant au minimum 2 couches. 

Autant que le nombre de couches, le textile utilisé pour la fabrication de masques lavables est aussi très important. En effet, si on parle de masques alternatifs, c’est parce qu’ils sont confectionnés de façon artisanale avec des textiles, contrairement aux masques à usage médical. 

Des tests réalisés par des chercheurs de l’université de Chicago ont prouvé que les meilleurs résultats de filtration et de respirabilité sont obtenus avec les masques qui combinent le coton tissé serré et la mousseline.

Pour atteindre 80 à 99% de filtration, il faut deux couches de mousseline combinées à un coton tissé serré. Ce dernier représente une excellente barrière mécanique tandis que la mousseline, elle, est une barrière électrostatique. Il est tout à fait possible de remplacer la mousseline avec de la flanelle ou de la soie. 

Acheter un masque alternatif : système d’accroche

Généralement relégué au second plan, le système d’accroche est très important pour le confort d’utilisation d’un masque lavable alternatif. Vous devez savoir qu’il y a plusieurs systèmes d’accroche. Le plus courant est l’élastique qui accroche aux oreilles. Malheureusement, cette solution n’est adaptée qu’à une utilisation de très courte durée. L’utilisation sur une longue durée met les oreilles à rude épreuve, devenant douloureuse. 

Par conséquent, d’autres systèmes d’attache de masques lavables alternatifs ont vu le jour pour soulager des douleurs. Vous pouvez donc vous tourner vers l’accroche à l’arrière de la tête, qui épargne totalement les oreilles et se montre donc nettement plus confortable. Si vous décidez d’acheter un masque alternatif, ce sont des subtilités qui font toute la différence. 

Acheter un masque alternatif : utilisation

Le masque alternatif est un modèle lavable par essence. Ce n’est pas autant qu’il doit être utilisé ou lavé de n’importe quelle façon. Si vous souhaitez le garder pendant longtemps, il faudra respecter les conditions d’utilisation et ce sont des détails à connaître avant d’acheter un masque alternatif. 

En termes d’utilisation, il est recommandé de changer votre masque toutes les 4 heures. L’idéal serait donc d’en acheter 2 ou 3. Ça vous permet de laver régulièrement vos masques et d’avoir toujours un masque propre à porter de main. 

En ce qui concerne le lavage de votre masque alternatif, celui-ci doit se faire dans une eau à 60°C. Il est tout à fait possible de le repasser également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *