L’appareil auditif ou audioprothèse est caractérisé par un petit accessoire qui facilite l’écoute. Toutes les personnes qui rencontrent des problèmes d’écoute et d’ouïe en portent. Les malentendants sont composés d’individus de tout âge. Les enfants comme les adultes sont concernés. Après un long moment d’usage, l’état de l’appareil peut se détériorer. Vous vous demandez sûrement comment s’y prendre pour entretenir son appareil auditif ? Effectivement, c’est une étape importante pour maintenir le bon fonctionnement de l’audioprothèse. Découvrez les différentes astuces à adopter pour l’entretien de votre audioprothèse.

Les étapes d’entretien de l’appareil auditif

À un certain moment, la prothèse auditive exige un nettoyage minutieux. Sachez que cela permettra à votre appareil d’avoir une durée de vie rallongée et de fonctionner correctement. Il est important de le garder propre pour une bonne hygiène des oreilles, car l’état malsain de l’appareil peut nuire à l’oreille et à son environnement. Avant toute manipulation, il est primordial que vos mains soient passées au savon et à l’eau propre. Ce geste écartera la possibilité d’une contamination, ce qui pourrait être fatal. Une fois cela fait, vous pouvez passer à l’entretien de votre appareil.

Le nettoyage extérieur

Le nettoyage simple consiste à une application de la lingette. Cette dernière est nécessaire pour nettoyer la surface totale extérieure de l’appareil. Grâce à son effet mouillé, la lingette ôte facilement les impuretés imprégnées sur tout le système. Le nettoyage extérieur comprend la cavité visible de l’appareil. Pour une meilleure prise en main, la désinfection manuelle est recommandée. Sachez que les oreilles forment un organe sensible et délicat. La moindre erreur de malpropreté pourrait ainsi nuire à l’appareil et à l’oreille.

Le nettoyage intérieur

Divers produits spécialisés sont destinés à nettoyer complètement la prothèse auditive. Le dispositif de l’appareil est imbibé de spray convenable pour l’entretien. Le procédé s’effectue en profondeur. Des comprimés effervescents forment un autre moyen de nettoyage de l’appareil auditif. Une fois dissouts, ils rendent propre la coque, ainsi que l’embout et le tube de votre matériel. Tout nettoyage nécessite une attention particulière sur les accessoires de l’appareil. L’intérieur est très délicat, une mauvaise manipulation provoquerait un endommagement du système.

Autres astuces pour garder la qualité originale de l’appareil

En dehors de l’entretien régulier de votre prothèse auditive, des astuces supplémentaires pour le bon entretien de l’appareil sont requises.

  • La première consiste à nettoyer le cérumen incrusté dans vos oreilles. Cela permettra d’éviter une complication relative entre l’oreille et l’appareil. Pour cela, vous pouvez faire usage d’un spray otique.
  • La seconde consiste à faire sécher l’appareil. Sachez que votre appareil sera plus vulnérable aux saletés en étant humide. Un séchage rapide est donc nécessaire une fois le nettoyage terminé. Des matériels destinés à cet effet sont actuellement disponibles comme la bombe à air comprimé et la capsule déshydratante. Ils éliminent rapidement l’humidité restante sur le matériel.

Enfin, un travail manuel propre est indispensable. Il mène au bon entretien hygiénique. Le but sera de disposer d’un matériel toujours sain et l’évolution au niveau de l’appareil permettra aux concernés de porter un dispositif léger et presque invisible.

Faites un saut chez l’audiologue

Bien que vous puissiez effectuer vous-même l’entretien de votre prothèse auditive, il serait plus prudent de laisser un expert prendre les choses en mains tous les deux à trois mois. L’expert en audiologie pourra ainsi nettoyer les plus petits recoins que vous pourrez rater, vérifier si votre audioprothèse fonctionne toujours correctement et remplacer certaines pièces usées si cela est nécessaire. Il existe également des revendeurs que vous pouvez facilement contacter via leur site. Des experts vous accueilleront les bras ouverts et vous donneront des conseils concernant le choix et l’usage des diverses audioprothèses disponibles.