L’incontinence urinaire se traduit par une perte involontaire d’urine qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Elle peut être causée par une infection des voies urinaires, des problèmes d’obésité et de surpoids ou encore des maladies respiratoires. Que sait-on de l’incontinence urinaire ? Comment traiter et prévenir ce mal ?

Les protections contre l’incontinence urinaire

Contre l’incontinence urinaire, l’une des meilleures astuces est d’utiliser le change complet, à mi-chemin entre le protège-slip et la couche-culotte pour adulte. Grâce à leur noyau absorbant, leur double barrière antifuite et leur voile pour rester au sec, ces produits respirants offrent une protection optimale pendant plusieurs heures.

Ils sont testés dermatologiquement et sont équipés d’un coton délicat idéal pour la protection des peaux sensibles. Avec leurs attaches larges, ils assurent un ajustement parfait. Les changes complets sont disponibles auprès des plateformes de vente spécialisées.

Si vous avez des problèmes urinaires, vous pouvez trouver des solutions contre l’incontinence adaptées à vos besoins en contactant des professionnels pour obtenir des matériaux de haute qualité. En dehors des changes complets, l’utilisation des couches-culottes est aussi recommandée pour gérer l’incontinence.

Les couches-culottes se mettent comme des slips classiques. Elles permettent une absorption rapide de l’urine et sont conçues pour bloquer les odeurs désagréables. Ces accessoires sont disponibles dans toutes les tailles et peuvent être utilisés de jour comme de nuit.

Pour prévenir et gérer les inconforts dus à l’incontinence, vous pouvez aussi avoir recours aux :

  • protège-slips,
  • serviettes hygiéniques fuite urinaire,
  • culottes fuite urinaire,
  • slips absorbants…

Vous pouvez acquérir ces produits de protection auprès d’un site de vente spécialisé.

couches culottes adultes

Les moyens de guérison de l’incontinence urinaire

Certains antispasmodiques (médicaments qui réduisent les contractions de la vessie) permettent de lutter contre les affres de l’incontinence urinaire. Généralement, ils sont délivrés sur ordonnance médicale.

Le Ditropan, le Vesicare, le Ceris, l’Urispas, le Detrol ou encore l’Oxybutynin en sont des exemples. La rééducation périnéale peut être aussi proposée aux patients atteints d’incontinence urinaire.

Les exercices de ce traitement sont effectués sous le contrôle d’une sage-femme ou d’un masseur-kinésithérapeute spécialisé. Ils permettent au patient de muscler son périnée ou de tonifier ses muscles du plancher pelvien.

Il est également possible de recourir à la cystopexie en cas d’échec des traitements de base. La cystopexie est une chirurgie qui consiste en la remise en place de la vessie. Elle est effectuée généralement sur les femmes souffrant d’incontinence urinaire.

Le chirurgien peut aussi proposer la neuromodulation aux patients atteints d’incontinence d’urgence.

Les astuces de prévention de l’incontinence urinaire

Pour prévenir l’incontinence urinaire, réduisez la consommation des boissons qui stimulent l’envie d’uriner (thé, café, alcool…). Si le mal persiste, supprimez-les simplement de votre alimentation.

Les soirs avant d’aller au lit, ne buvez pas trop. Vous éviterez ainsi à votre vessie d’être trop tendue pendant la nuit. Si vous voulez boire beaucoup d’eau, faites-le les matins et les après-midis.

N’oubliez pas aussi de travailler votre périnée afin d’avoir un meilleur contrôle de l’émission de l’urine. Gardez à l’esprit que les exercices sportifs qui peuvent exercer une grande pression sur le périnée, tels que les sauts ou la musculation intense sont proscrits.

Si vous voulez travailler efficacement votre périnée, privilégiez les exercices de Kegel et surtout sollicitez l’expertise d’un spécialiste pour bien les réaliser.