esthetique-cicatrices-chirurgie-brulures-secours

La chirurgie esthétique, au secours des brûlures et cicatrices

Les brûlures et cicatrices disgracieuses peuvent être une plaie pour la confiance en soi. Elles créent un mal-être chez les personnes qui en ont et empoisonnent leur vie. Entre la peur du « qu’en dira-t-on » à la piscine ou à la plage et la difficulté de se regarder dans une glace, ces brûlures et cicatrices peuvent totalement détruire une vie.

Heureusement, avec l’évolution de la science on peut en venir à bout. Beaucoup pensent directement aux implants mammaires et fessiers lorsque l’on parle de chirurgie esthétique. Mais saviez-vous qu’avec la chirurgie esthétique on peut aussi soigner les brûlures et les cicatrices ?

Nous nous proposons de vous donner plus d’informations sur la chirurgie esthétique cutanée.

La chirurgie esthétique cutanée pour les cicatrices pathologiques

La chirurgie esthétique cutanée est assez délicate. Il serait préférable que vous vous tourniez vers des professionnels certifiés. Vous pourrez opter pour le cabinet chirurgie-esthetique-fray.com par exemple.

Une cicatrice met en général une année entière pour être stable. On ne peut donc pas l’opérer avant la fin de ce délai. Les cicatrices pathologiques opérables sont principalement de trois types :

  • les cicatrices disgracieuses qui ne sont pas agréables à voir
  • les cicatrices hypertrophiées qui sont trop visible
  • les cicatrices chéloïdes qui présentent des reliefs et démangent

Il y a pour chaque type de cicatrice une technique de chirurgie spécifique.

Technique au laser
Technique au laser

Le laser

Le laser est utilisé pour améliorer la coloration de la cicatrice. Cela concerne généralement les cicatrices trop foncées.

La chirurgie de reprise de cicatrice

Cette opération chirurgicale a pour but d’enlever la cicatrice problématique et d’affiner la suture dans l’espoir que la prochaine cicatrice soit moins visible. Cette technique peut être utilisée pour tous types de cicatrices.

Les injections de corticoïdes

Ces injections se font sur les cicatrices de types chéloïdes et hypertrophiées. Elles ont pour but d’aplatir et d’améliorer la coloration de la cicatrice. Elles permettent aussi de calmer les démangeaisons.

La chirurgie cutanée pour les cicatrices de brûlure

Qu’elles soient du second ou du troisième degré, les brûlures entraînent une destruction de l’épiderme. La réaction du corps est d’essayer de compenser cet épiderme brûlé par des cicatrices. Votre chirurgien devra donc amener une nouvelle peau pour combler cette absence de tissu cutané. Il existe plusieurs techniques de chirurgie cutanée pour les brûlures.

La greffe de peau

Cette technique est utilisée pour les zones anatomiques de petites surfaces comme le visage. La greffe peut être totale ou partielle. La peau greffée est prélevée sur un site donneur, le cuir chevelu par exemple.

Les lambeaux ou plasties locales

Cette technique consistera à utiliser une peau vascularisée préalablement découpée à distance de la partie brûlée. Cette peau est ensuite transposée sur la zone brûlée.

Le derme artificiel

Un derme artificiel est conçu pour remplacer le sous-sol dermique disparu après la brûlure. Après avoir retiré la partie brûlée, on la remplace par ce derme avec le même procédé que la greffe de peau. Toutefois, cette technique peut échouer. Plusieurs essais sont donc nécessaires parfois.

Vous l’aurez compris, il n’est point de fatalité si vous possédez des cicatrices ou des brûlures. Différentes techniques ont désormais vu le jour grâce aux progrès de la science. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels certifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *