visuel-electrosensible-quotidien-guerre-etre

Etre électrosensible, une guerre au quotidien

Si l’Organisation mondiale de la santé reconnaît que la sensibilité électromagnétique est une maladie, elle n’a pas établi de lien de causalité entre les symptômes dont souffrent les électrosensibles et l’exposition aux ondes électromagnétiques. L’organisme préfère utiliser le terme « intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques » pour expliquer les maux qui affectent le quotidien des personnes électrosensibles.

L’électrosensibilité, des symptômes handicapants au quotidien

Comme son nom l’indique, une personne électrosensible présente une sensibilité accrue aux champs ou aux ondes électromagnétiques qui sont émis par le wifi, les antennes-relais ou tout simplement le téléphone portable. S’en suivent les symptômes tels que les troubles du sommeil, les défauts de l’attention ou de la mémoire. L’électrosensibilité peut même conduire à l’isolement social. Dans certains cas, l’exposition aux ondes électromagnétiques augmenterait les risques de cataractes, de cancers, de leucémies et même de tumeurs au niveau du système nerveux.

En sus, les ondes auraient des effets sur l’ADN et entraîneraient la maladie d’Alzheimer, la dépression ainsi que les maladies cardiaques. Pour l’heure les preuves ne sont pas concrètes, mais il faut tout de même reconnaître que les ondes électromagnétiques ont des impacts sur notre état de santé. Et même si les études réalisées par l’ANSE (Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du travail) n’ont pas apporté de « preuve expérimentale solide », les experts reconnaissent la réalité des maux qui s’avèrent handicapants au quotidien. Aussi pour prévenir l’apparition des symptômes, le site https://electrosmart.app propose une application gratuite qui permet de détecter très facilement les ondes électromagnétiques qui nous entourent au quotidien.

L'électrosensibilité au quotidien
L’électrosensibilité au quotidien

Électrosensibilité : comment vivre avec ?

La course aux nouvelles technologies est telle que les niveaux de champs électromagnétiques n’ont jamais été aussi élevés. En plus de l’exposition aux ondes électromagnétiques, nous sommes également soumis aux champs de radiofréquences invisibles. Pour les électrosensibles, le quotidien est un combat de tous les instants. Il existe tout de même quelques solutions qui permettent de limiter les expositions aux champs électromagnétiques : exit l’usage du micro-ondes et des appareils électriques, évitez le port de métal tel que porte-clefs ou bijoux. Si vous deviez porter des bijoux, privilégiez ceux qui sont en or ou en argent. Il est également prouvé que les objets en céramique ou en granites décuplent les ondes électromagnétiques.

En outre, ne vous tenez pas à proximité des appareils tels que les ordinateurs, les rasoirs électriques, les téléphones sans fil et même les moniteurs pour bébés. Certes, ces appareils sont indispensables au quotidien, il suffit de les placer à une bonne distance de vous ou de votre lit. Même la veilleuse émet des ondes électromagnétiques qui peuvent troubler notre sommeil. En sus, préférez un téléviseur à écran LCD et les ampoules à incandescence qui émettent moins d’ondes électromagnétiques par rapport aux fameuses ampoules basse consommation. Et si vous deviez passer ou recevoir un appel via votre téléphone portable, pensez à écourter la conversation. Il va sans dire que les smartphones sont déconseillés aux enfants de moins de 10 ans. Bref, les précautions sont de rigueur pour minimiser l’impact des ondes électromagnétiques au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *