occuper enfant confinement

Comment gérer au mieux la journée d’un enfant durant le confinement ?

Depuis le 16 mars dernier, les élèves, les enseignants et surtout les parents sont confrontés à une nouvelle situation, jamais vue auparavant : le confinement. Le ministre de l’Éducation a été clair à ce sujet : les enfants doivent continuer à travailler. Pour aider chaque partie, le ministère a mis en place des ressources. Cependant, pour les parents il s’agit d’une nouvelle organisation pour que chaque journée se passe à peu près comme il le faut, mais cela nécessite d’adopter les bonnes décisions. 

Comment mettre en place un emploi du temps ?

Avant même de se précipiter sur une feuille et un stylo pour créer un emploi du temps, il faut d’abord expliquer clairement aux enfants que confinement ne signifie pas vacances. Ils doivent comprendre que l’école continue à la maison et que leur collaboration est indispensable pour passer cette période dans une ambiance sereine. Certes, une bonne organisation peut aider, mais il n’est pas bénéfique d’appliquer la rigidité, vu que la situation est déjà assez pesante. L’emploi du temps doit ainsi afficher une certaine souplesse. 

Les enfants peuvent se permettre un réveil d’une heure plus tard qu’en temps normal, préconise une directrice d’école primaire à Paris. Cependant, elle ajoute qu’il est important de maintenir un bon rythme et ainsi débuter vers 9 h. Les heures de repas sont programmées à des heures à peu près fixes. L’objectif est que l’élève puisse travailler durant un temps limité chaque jour. La durée varie en fonction de l’âge. Deux séances de 20 minutes, réparties le matin et le soir, sont suffisantes pour un élève du primaire, 4 heures pour un collégien et un peu plus pour un lycéen. 

Comment trouver les ressources indispensables ?

Afin que les parents puissent disposer des supports, le ministère de l’Éducation propose des ressources sur le Centre national d’enseignement à distance, notamment à travers la plateforme Ma classe à la maison. Des exercices adaptés sont mis à leur disposition. Une classe virtuelle a été aussi mise en place. Les professeurs y dispensent des cours par visioconférence. Dans les espaces numériques de travail, les lycéens et les collégiens ont accès à des cours et des exercices déposés par les enseignants. Toutefois, il est important de varier les activités. Les parents ont le choix entre les visites virtuelles de musée, la lecture, les actualités et autres. Le contexte n’est pas facile à vivre, en cas de friction la meilleure solution est de passer le relais. D’autres occupations sont à intégrer et la créativité joue un rôle primordial. Les idées ne manquent pas : les jeux de société, les tâches ménagères, la gym à la maison… Chaque journée doit être intéressante pour l’enfant. Pour les adolescents, les moments passés avec les amis sont indispensables pour maintenir le lien social. Ils ont la possibilité d’échanger par vidéo, SMS ou appel et ces instants doivent rester intimes pour qu’il garde un bon équilibre.

Aidez-moi à faire connaître mon blog en partageant mon article, merci :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *