L’humour a une grande place dans la thérapie. Changer de regard sur soi, rire des mots taquins des amis, rigoler et faire rire serait la clé d’une bonne santé. Accepter ses défauts, c’est faire preuve de flexibilité psychologique et mettre en place indirectement un processus d’autoguérison.

L’autodérision, une clé de psychothérapie

L’autodérision ne concerne pas le cynisme ou le rire moqueur qui entraîne des jugements et manque parfois d’humour. Elle n’a rien à voir avec l’auto humiliation ou le rire de protection que certains lancent pour se faire pardonner. Faire de l’autodérision, c’est lâcher prise totalement et rire de soi et de ses propres étourderies. Il s’agit d’un humour authentique et plein de bienveillance qui ne laisse aucune place à la malice. Il s’agit de rire de soi-même et d’en faire rire les autres. 

Elle aurait de nombreux avantages sur la santé et le bien-être psychiques. L’autodérision suscite la sympathie et la compréhension, car elle vous permet de vous débarrasser volontairement de votre estime de vous. Elle est la preuve que vous avez de l’humour et que vous ne vous prenez pas toujours au sérieux. C’est aussi la preuve que vous assumez vos défauts pleinement. Cette forme d’humour vous humanise et donne envie à votre entourage d’intégrer votre cercle d’amis. 

Faire de l’autodérision, c’est faire preuve de confiance en soi, car vous prenez le risque de paraître ridicule. Cependant, à travers cet acte, vous mettez en valeur vos forces, en exposant vos défauts et vos faiblesses. Elle permet de détendre l’atmosphère et d’assainir les climats tendus ou devenus difficiles. Elle peut paraître la forme la plus puissante de l’humour puisqu’elle n’offense personne.

Pour pratiquer l’autodérision, vous devez vous connaître profondément et avoir une confiance absolue en votre personne. Commencez par identifier vos principaux défauts et focalisez-vous surtout sur vos qualités. En effet, connaître vos défauts et vos faiblesses vous permet de rester lucide, tout en travaillant sur vos complexes. Vous devez accepter que tout n’est pas parfait. Si vous parvenez à vous moquer de vous-même, de vos complexes et de vos erreurs, vous libérez ainsi votre personnalité. 

L’autodérision, pour être efficace, doit être suivie d’un langage corporel qui met votre entourage en confiance. Pour la pratiquer, vous devez avoir en tête qu’elle doit être bienveillante et renforcer votre estime de vous-même. Rire de soi n’est pas synonyme de moquerie. Cela vous permet de passer d’agréables moments avec ceux qui vous sont chers.