ablation des végétations

Ablation des végétations : les précautions à prendre durant la convalescence

L’ablation des végétations peut être perçue comme une opération anodine, cependant la récupération est une phase cruciale. Durant cette période, l’enfant doit respecter des règles de vie strictes pour pouvoir revivre normalement. 

La convalescence et la gestion de la douleur

Enfant et parent doivent comprendre que les activités seront limitées durant la convalescence. Elle dure 7 jours au moins pour une bonne récupération. Cependant, durant les premiers jours, la douleur est intense notamment au niveau de la gorge, de la tête et des oreilles. Pour la calmer, le chirurgien prescrit souvent des antalgiques, avec les doses adaptées. Le respect de ses recommandations est indispensable. 

Il ne faut jamais ajouter d’autres médicaments qui n’ont pas été recommandés par le médecin comme des antihistaminiques ou des décongestionnants. Si cela s’avère nécessaire, il faut toujours demander son avis. L’aspirine est dangereux et à éviter pour ne pas entraîner un saignement. 

Privilégier une alimentation adaptée et une bonne hygiène

Après l’opération, l’enfant ne reprend pas immédiatement une alimentation normale. Elle doit être adaptée, de même que l’hydratation. L’enfant doit boire régulièrement à raison de 125 ml au minimum toutes les 2 heures. Les boissons sont à varier et doivent être froides. En cas de vomissement, il faut attendre une demi-heure environ pour réintroduire un liquide. Pour ce qui est des aliments, en fonction de la douleur et de la gêne, ils peuvent être donnés le lendemain. Toutefois, ils doivent être mous ou écrasés. Durant les 10 jours qui suivent l’ablation, l’enfant doit éviter les aliments qui peuvent irriter sa gorge comme les plats chauds, acidulés, épicés ou secs. 

L’ablation de la végétation demande aussi une bonne hygiène. Le gargarisme est à proscrire. Toutefois, l’enfant peut tout à fait se brosser les dents ou rincer sa bouche, mais doucement. Il peut prendre un bain, car cela n’a aucune incidence sur cette opération. Malgré tout, il fera attention lorsqu’il éternue en prenant soin d’ouvrir la bouche et en évitant de se moucher durant une semaine après l’ablation. S’il a le nez qui coule, il faut privilégier des gestes doux comme un tamponnement. 

Des signes alarmants : appeler le médecin

Lors d’une telle opération, une légère fièvre peut aussi apparaître. Au-delà de deux jours, cela peut cacher une infection. Si la fièvre atteint 38,5 °C ou plus et que d’autres symptômes apparaissent comme une douleur de plus en plus intense, un vomissement continu, un saignement de la bouche ou du nez, le médecin doit être informé au plus vite. Il en de même lorsqu’il ne veut pas boire ou que 12 heures après l’opération il n’a pas uriné. 

Aidez-moi à faire connaître mon blog en partageant mon article, merci :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *