Aujourd’hui, les femmes n’hésitent plus à avoir recours à la chirurgie plastique pour améliorer la forme et le volume de leurs seins. Les techniques utilisées par les chirurgiens esthétiques sont de plus en plus précises pour obtenir des résultats plus naturels et les prothèses utilisées sont très fiables. Néanmoins, avant votre intervention, il faut prévoir les choses suivantes.

Bien s’informer auprès de son chirurgien

Les femmes expriment différents besoins lorsqu’elles souhaitent une chirurgie des seins. Certaines femmes souhaitent augmenter la taille d’une poitrine qu’elles trouvent trop petite. D’autres souhaitent retrouver une forme et un maintien perdu avec l’âge, avec les grossesses. D’autres femmes encore ont besoin d’une reconstruction à la suite d’un accident ou d’une maladie comme le cancer. Enfin, il existe aussi des patientes qui, à l’inverse, souhaitent réduire le volume de leurs seins.

Selon le chirurgien plastique Docteur Colson, le spécialiste doit écouter les besoins de la patiente avant de lui proposer toutes les options qui s’offrent à elles. Ils décideront ensuite de la technique, de la taille de la prothèse, ou encore de l’emplacement des cicatrices.

Prévoir sa convalescence

Les interventions d’augmentation mammaire sont de moins en moins invasives pour les patientes. Néanmoins, il faut compter entre 8 à 10 jours de repos nécessaires après l’intervention. Des pansements seront appliqués pendant une quinzaine de jours et il sera possible de se doucher au 4e ou au 5e jour après l’intervention. Il est donc déconseillé de réserver un séjour de convalescence en thalasso. En revanche, c’est le moment de prendre un peu de vacances et de prévoir l’intervention dans une clinique de chirurgie esthétique en Provence pour profiter d’un séjour au soleil ensuite.

Prévoir les formalités administratives

Avant votre intervention, il est nécessaire de remplir toutes les formalités administratives nécessaires pour ne pas avoir à vous en soucier au moment de votre hospitalisation ni pendant votre convalescence. Prévoyez donc à la fois celles qui concernent votre quotidien (les factures, le loyers…) et celles qui concernent votre opération (l’arrêt de travail, la prise en charge éventuelle…). Vous partirez ainsi avec l’esprit beaucoup plus apaisé.