dépression personne âgée

Comment éviter la dépression chez les personnes âgées ?

La dépression est une maladie grave se manifestant à tous les âges, mais qui est assez préoccupante chez les personnes âgées.

Malgré sa gravité, on peut la prévenir et la guérir par de simples gestes, à condition de rester attentif aux symptômes permettant de les déceler à temps.

Découvrez dans cet article, comment prévenir et traiter cette maladie, parfois liée au vieillissement.

Qu’est-ce que la dépression ?

La dépression se traduit par une baisse de moral profond durant une longue période – elle peut être passagère ou non.

Dans tous les cas, elle affecte sentimentalement et radicalement la façon de penser et d’agir. Perte de motivation, envie de rien, les symptômes ont de lourdes conséquences sur l’activité de la personne au quotidien.

Dans les cas les plus graves, elle peut engendrer des problèmes psychologiques et physiques plus au moins perceptibles.

Les facteurs aggravant pour les personnes âgées

En vieillissant, on perd souvent son autonomie. Avec le temps, il peut même arriver qu’on devienne dépendant des autres.

Mais, si en général cette dépendance peut assurer une vie sociale et familiale aux personnes âgées, dans certains cas, il peut arriver qu’une perte de goût à la vie et à l’activité accompagne cette perte d’autonomie.

A cela se greffent les petits problèmes de santé inhérents à la vieillesse, qui contrarient l’humeur des personnes âgées en raison de la perte de mobilité qui bien souvent les accompagnent.

Un deuxième facteur facilitant la dépression est la perte progressive des êtres chers (amis d’enfance, parents proches du même âge ou même conjoint) avec qui l’on a partagé ou on continue de partager de forts liens.

A cela s’ajoute aussi la prise de certains médicaments dont les effets secondaires peuvent rendre vulnérables à la dépression.

Comment vite déceler la dépression ?

Les premiers symptômes de la dépression sont les troubles d’humeur passagère. Mais l’insomnie, les troubles de sommeil, l’irritabilité, l’agressivité accrue et/ou la perte de confiance en soi sont aussi des signes de dépression.

Mais lorsqu’on est dépendant d’autrui surtout à un âge avancé, tout cela peut être camouflé.

Dans tous les cas, lorsqu’il apparaît une perte d’appétit, une indifférence généralisée à faire quoi que ce soit et parfois des crises d’angoisses et la dévalorisation de soi-même, il faut tirer la sornette d’alarme. 

En effet, les personnes âgées sachant déjà qu’elles sont une charge pour leur voisinage, s’efforcent de dissimuler leur mal-être et donc se rendent vulnérable à la dépression. Il revient donc à l’entourage de rester vigilant surtout lorsqu’il y a une perte d’un être cher.

La tristesse normalement passagère peut s’accompagner d’un manque de confiance en soi.

 Face à la dépression, prévention ou traitement ? 

La dépression est une maladie qu’on peut prévenir chez les personnes âgées, les proches et voisins jouent un important rôle dans ce cas.

Comment éviter la dépression par la prévention ?

Prévenir la dépression à la vieillesse passe par certains actes échelonnés tout au long de votre vie. Adopter une alimentation équilibrée et un mode de vie sain sont essentiels pour vieillir en bonne santé mentale.

Le gros de la prévention de la dépression chez les personnes âgées se fait donc naturellement.

De plus, la pratique du sport tout au long de la vie et si l’âge le permet, l’exercice d’une activité physique de maintien, est vraiment indispensable. Marcher ou danser par exemple, peuvent être une bonne alternative au sport. Cela a d’énormes bénéfices pour le corps humain et permet d’éviter un état dépressif. 

Il faut également aider les personnes âgées à se fixer de nouveaux objectifs ou buts, car de cette manière ils se sentiront plus utiles. Proposez leur, par exemple d’intégrer une association ou de transmettre aux plus jeunes leur savoir-faire, à travers des ateliers

Lorsque vous connaissez une personne dépressive, essayez de renforcer vos liens avec cette dernière. Accompagnez-la dans le maintien d’une vie sociale en l’invitant à faire des sorties. Connaître ses centres d’intérêt, reste aussi un atout de taille.

Comment traiter la dépression ?

La dépression est une maladie qui se soigne, il existe un traitement médicamenteux qui n’est pas sans conséquence, mais également des traitements naturels. Mais dans tous les cas, la première solution est d’en parler avec un médecin qui pourra établir un diagnostic précis.

Pour traiter la dépression de façon totalement naturelle, il faut qu’elle ne soit pas arrivée à un stade avancé. Ainsi, grâce à la psychothérapie, la personne âgée peut, grâce à un traitement perspicace, retrouver sa joie de vivre malgré les aléas de la vieillesse.

Le fait de partager son ressenti au sein d’un groupe de personnes a toujours été un moyen efficace pour aider les personnes déprimées à se sentir mieux.

Mais le plus souvent, parce que décelée tardivement, la dépression chez les personnes âgées, se traite par les médicaments.

Il est bien-sûr recommandé de toujours prendre l’avis d’un médecin spécialisé, plutôt que de se fier à l’automédication qui est très dangereuse à cet âge-là.

Aidez-moi à faire connaître mon blog en partageant mon article, merci :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *